Trente refuges pour animaux agréés, vingt autres ont perdu leur reconnaissance

L’an dernier, le gouvernement flamand a attribué une reconnaissance officielle à trente refuges pour animaux, tandis qu’il retirait leur reconnaissance à vingt autres refuges animaliers. C’est ce qui ressort de la réponse donnée par le ministre flamand pour le Bien-être animal, Ben Weyts (N-VA), à une question écrite de la députée Gwenny De Vroe (Open VLD).

Depuis la régionalisation des compétences en matière de Bien-être animal, en 2014, tous les refuges pour animaux existants n’ont apparemment pas été contrôlés. La députée libérale Gwenny De Vroe espère que ce retard sera très bientôt rattrapé.

"Des contrôles sont nécessaires pour garantir le bien-être des animaux accueillis dans les refuges. Le premier but n’est pas de sanctionner les refuges. La plupart d’entre eux réalisent un travail fantastique et méritent donc des éloges. Mais ceux qui font souffrir les animaux doivent être sanctionnés après la visite de contrôle".

Les chiffres communiqués par le ministre Ben Weyts indiquent également que le gouvernement flamand a reçu en 2019 quelque 90 plaintes concernant des refuges pour animaux. Ce qui a donné lieu à 31 contrôles et huit procès-verbaux, dont deux ont été transférés au parquet.

Les plus consultés