Chargement lecteur vidéo ...

L’opéra bruxellois de La Monnaie présente une trilogie mozartienne, en une semaine

L’opéra royal de La Monnaie propose un défi qu’aucune maison d’opéra n’a encore tenté : en une semaine de temps, il donnera trois opéras de Mozart, avec les mêmes chanteurs. Mardi 25 février, la trilogie débutera avec "Les Noces de Figaro", elle se poursuivra jeudi 27/2 avec "Cosi fan Tutte", et terminera samedi 29/2 avec "Don Giovanni". Tous les chanteurs auront au moins deux rôles différents. Les trois récits ont en outre été entrelacés pour arriver à un grand récit sur un thème brûlant d’actualité, aujourd’hui comme du temps de Mozart. Il s’agit de l’amour, la tromperie, l’abus de pouvoir. Une sorte de #MeToo avant la lettre. Et chez Mozart, ce sont les femmes qui gagnent.