La Défense tente de recruter plus de femmes via des pop-up stores

La Défense a ouvert ce lundi des pop-up stores dans les centres commerciaux de Wijnegem (en province anversoise) et de Liège (Médiacité) afin de d'attirer de nouvelles recrues féminines. Le ministère veut en effet recruter plus de 2.000 militaires cette année.

Les pop-up stores (photo) seront ouverts au public jusqu'au 14 mars. Pendant les vacances de Carnaval (du 24 au 29 février), la Défense fera notamment des démonstrations et installera des stands dans les halls des centres commerciaux afin d'attirer l'attention du public sur les postes vacants dans toutes les composantes.

Avec cette nouvelle approche, la Défense espère toucher plus d'hommes, mais surtout plus de femmes. "Il y a actuellement 8,7% de femmes à la Défense, et ce pourcentage doit augmenter", indique l'armée.

Au cours de cette année, le ministère de la Défense recrutera au total 2.035 militaires, dont 220 officiers, 600 sous-officiers et 1.215 soldats et marins.

"Notre offre d’emplois est large pour les femmes. Nous avons par exemple des postes vacants pour des profils techniques, logistiques et de soutien au combat", explique le commandant Johan Coenen. "Nous cherchons des dames avec un caractère sportif et aventurier, qui n’ont pas peur de longues périodes à passer loin de leur famille et qui fonctionnent bien en équipe. Pouvoir manipuler des armes et relever des défis physiques lourds fait aussi partie du paquet de tâches".

Les plus consultés