A soixante ans Dirk Brossé fête quarante ans de carrière musicale

Le musicien, chef d’orchestre et compositeur gantois fête ce mardi son 60e anniversaire. La célébration est double car Dirk Brossé possède aussi 40 ans de carrière musicale. Des concerts à l’église de Heusden (Flandre orientale), la commune où il a grandi, mais aussi à New York et à Philadelphie - il est le directeur musical de l’Orchestre de chambre de Philadelphie - attendent l’artiste de réputation internationale. Brossé (photo) ne veut pas s’arrêter en si bon chemin : "Je veux continuer jusqu’à mon dernier souffle", indiquait-il récemment.

Formé aux conservatoires de musique de Gand et Bruxelles, puis à Maastricht, Vienne et Cologne, Dirk Brossé avait débuté sa carrière de musicien en tant que trompettiste, avant de se consacrer avant tout à la direction d’orchestre. Mais l’artiste gantois a également très tôt commencé à composer. On lui doit aujourd’hui plus de 400 œuvres : des concertos, oratorios, de la musique symphonique et de chambre, ainsi que de la musique pour cuivres et de nombreuses partitions pour des comédies musicales - "Sacco & Vanzetti" notamment.

Mais Dirk Brossé est actuellement avant tout connu pour sa musique de films, dont celle pour "Koko Flanel" (1989) et "Daens" (1992) de Stijn Coninx qui a véritablement propulsé sa carrière internationale.  Mais aussi plus récemment pour la série télévisée "Parade's End" (2012) de Susanne White. Brossé est aujourd’hui avant tout directeur musical du Festival du film de Gand et de l’Orchestre de chambre de Philadelphie, aux Etats-Unis.

Récemment, on lui demandait de dresser un top-10 des meilleurs moments de sa carrière. "Ce dont je suis incroyablement fier, ce sont les si nombreuses collaborations dont j’ai bénéficié tout au long de ces années". Dirk Brossé a notamment travaillé avec le compositeur John Williams, l’écrivain Gabriel Garcia Marquez, l’ancien Premier ministre Herman Van Rompuy (dont il a mis des haïkus en musique) et le cinéaste Stijn Coninx.

"Le concert à Heusden est aussi important que celui à New York"

Dirk Brossé fêtera ses 40 ans de carrière musicale avec plusieurs concerts, dont le premier aura lieu le 1er avril au Carnegie Hall à New York. Pendant l’été, il donnera une série de concerts de gala en Belgique, notamment dans une église à Heusden près de Destelbergen (Flandre orientale).

Le compositeur n’a en effet pas oublié qu’il a débuté à l’âge de 7 ans dans l’harmonie de la commune de Heusden. "Pour moi, tout a commencé là, et mon attache à ce village est encore grande. Mes parents et ma famille y habitent toujours", explique Dirk Brossé, pour qui le concert à Heusden sera peut-être encore plus important que celui au prestigieux Carnegie Hall.

"Je trouve chaque concert important. Les gens de Heusden ou les milliardaires de New York, cela ne fait pas beaucoup de différence pour un artiste. Mais peut-être que Heusden est plus important pour moi, à cause du lien qui m’y rattache à beaucoup de gens".

Au programme de fête figure aussi la parution de son nouveau disque "Brussels Philharmonic plays Dirk Brossé", et divers concerts de sa musique. La section de comédie musicale du Conservatoire de Bruxelles interprétera ainsi, en juin, sa comédie musicale "Sacco & Vanzetti".

Des pralines pour son orchestre américain

Dirk Brossé retournait ce mardi aux Etats-Unis, avec des valises remplies de kilos de chocolat belge. Il compte en effet offrir des pralines à tous les membres du Chamber Orchestra of Philadelphia, pour ses 60 ans.