Represented by ZUMA Press, Inc.

Jan Jambon à Londres: "En temps de Brexit, il est bon de célébrer les liens entre la Flandre et le Royaume-Uni"

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) a assisté mercredi, à la Royal Academy of Arts de Londres, à l'inauguration de l'exposition consacrée au peintre belge Léon Spilliaert. "En temps de Brexit, il est bon de se souvenir et de célébrer les liens économiques, mais aussi historiques et culturels qui unissent la Flandre et le Royaume-Uni", a-t-il souligné.

L'oeuvre du Belge Léon Spilliaert, né à Ostende en 1881, fait l'objet d'une rétrospective à la Royal Academy of Arts de Londres, du 23 février au 25 mai. Fasciné par la mer et le clair-obscur, le peintre, qui a fréquenté le milieu du symbolisme, a développé un style empreint de mélancolie. 

"Quiconque s'est un jour promené sur la plage à Ostende sait combien la lumière y est particulière", a affirmé M. Jambon. 

De part et d’autre de la mer du Nord

Dans son discours, le ministre-président flamand a rappelé les liens historiques qui unissent la Flandre et le Royaume-Uni de part et d'autre de la mer du Nord : des dialectes flamands parlés au Royaume-Uni à l'"Utopie" de Thomas More rédigée en Flandre, en passant par les grands artistes flamands tels qu'Antony Van Dyck et Pieter Paul Rubens, adoubés par le roi Charles I au XVIIe siècle. 

"Aujourd'hui, le Royaume-Uni représente la quatrième destination d'exportations flamandes et la Flandre fait partie des dix plus importants partenaires commerciaux du Royaume-Uni", a-t-il rappelé. 

"Nous accueillons chaque année plus de 900.000 touristes britanniques, venus commémorer la Première Guerre mondiale, faire des affaires ou encore savourer la gastronomie flamande ou visiter notre patrimoine". 

Brexit

En temps de Brexit, Jan Jambon a assuré qu'il mettrait tout en oeuvre pour conserver des liens solides avec le Royaume-Uni, en commençant par "plaider pour un bon accord commercial avec l'Union européenne". 

Les plus consultés