Chargement lecteur vidéo ...

Les élèves d’une école horticole plantent de l’oyat dans les dunes d’Oostduinkerke

Pour protéger le littoral belge et éviter que son sable ne soit balayé à chaque tempête, il n’est pas nécessaire de le bétonner ou d’installer des structures de pierres pour briser les vagues. Cela peut aussi se faire de façon plus naturelle, en mettant les dunes à contribution. Mais celles-ci doivent être suffisamment résistantes. C’est la raison pour laquelle des élèves de l’école horticole de Melle se sont rendus ce jeudi à Oostduinkerke pour planter de l’oyat dans le sable des dunes.

Les plus consultés