AFP or licensors

Une centaine de touristes belges placés en isolement dans leur hôtel de Tenerife dans les Canaries

110 touristes belges qui voyagent avec le tour-opérateur TUI se trouvent actuellement confinés dans leur hôtel à Tenerife dans les îles Canaries. L'hôtel H10 Costa Adeje Palace a été mis en quarantaine par les autorités locales et les vacanciers ne peuvent pas le quitter. Un voyageur italien séjournant dans le même hôtel a en effet contracté le coronavirus.

"Pour les vacanciers qui devaient loger dans cet hôtel dans les prochains jours, TUI fera le nécessaire pour les informer le plus rapidement possible de la situation et leur proposer une solution de remplacement", précise le tour-opérateur.

Selon le journal espagnol La Vanguardia, le patient atteint du coronavirus est un médecin italien, en vacances à Tenerife avec sa femme. Le gouvernement des îles Canaries, qui fait partie de l’État espagnol, a activé le protocole lorsqu'il est apparu que ce médecin avait été infecté. La Vanguardia affirme qu'un millier de personnes séjournent dans cet l'hôtel et qu'elles sont toutes en quarantaine pour éviter la propagation du virus.

El Diario de Avisos, un journal de Tenerife, écrit de son côté que le médecin italien et sa femme ont passé une semaine à l'hôtel dans la capitale Santa Cruz.

Le médecin, originaire de la région italienne de Lombardie, se trouverait en isolement dans un hôpital et sa situation évoluerait favorablement. Il a consulté un médecin lundi parce qu'il avait de la fièvre et se sentait mal.

Un client britannique de l'hôtel a déclaré par téléphone à l'agence de presse française AFP que l'hôtel informait les clients en glissant une lettre sous leur porte. La note indiquait que l'hôtel était fermé et qu'ils devaient rester dans leur chambre. "Malheureusement, nous devons vous informer que l'hôtel est fermé pour des raisons de santé. Vous devez rester dans votre chambre", disait la note, rédigée en plusieurs langues.

S'il est officiellement confirmé que ce médecin italien a bien été infecté, ce serait le troisième cas de coronavirus en Espagne. Le 31 janvier et le 9 février également, des infections sont déjà apparues, mais ces patients sont à présent guéris.
 

Selon les Affaires étrangères, les Belges pourraient être plus nombreux

Les Affaires étrangères ont connaissance des 110 voyageurs belges qui ont réservé leur voyage via le tour-opérateur TUI et qui sont bloqués dans un hôtel à cause d'une alerte de coronavirus. Ils pourraient cependant être plus nombreux, a déclaré mardi le porte-parole Karl Lagatie. Des Belges ont peut-être réservé leur séjour indépendamment du tour-opérateur.

Les services de diplomatie belges sont en contact avec les autorités locales et les agences de voyage pour voir comment assister les Belges qui séjournent à l'hôtel H10 Costa Adeje Palace de l'île espagnole de Tenerife.

Plusieurs centaines de touristes y sont confinés. Cent-dix voyageurs belges de TUI sont parmi eux, a confirmé le tour-opérateur plus tôt mardi. Un voyageur italien qui a séjourné à l'hôtel pourrait être porteur du coronavirus, selon les autorités locales.
Karl Lagatie réitère le conseil aux voyageurs de s'inscrire sur le site travellersonline.diplomatie.be. "Cela ne prend que quelques secondes et nous permet d'avoir leurs coordonnées. Il est alors plus facile de les contacter en cas de problème. Peu de gens ont ce réflexe lorsqu'ils se rendent dans des pays proches, mais la situation montre que cela peut se révéler utile."

Les Affaires étrangères ont légèrement modifié leurs conseils aux voyageurs pour l'Espagne. La Belgique conseille désormais de suivre les instructions des autorités locales, tout comme celles qui figurent sur le site web du ministère espagnol de la Santé. Les Affaires étrangères recommandent aussi certaines mesures d'hygiène pour éviter la propagation des virus en général.