L’UZA installe des containeurs pour accueillir des patients susceptibles d’être infectés par le coronavirus

L'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles et l'hôpital universitaire d'Anvers (UZA) sont les hôpitaux de référence en Belgique pour recevoir et soigner, en toute sécurité, les patients qui pourraient être infectés par le coronavirus. "Ces derniers jours, l’hôpital d’Anvers doit faire face à un afflux de patients inquiets ou qui sont envoyés pour être dépistés" a expliqué à la VRT le directeur Guy Hans. "C'est la raison pour laquelle nous avons décidé d’installer des containeurs pour une réception séparée, à côté du service des urgences".

De plus en plus de personnes sont contaminées par le coronavirus dans le monde. Un seul cas avéré de la maladie a été constaté en Belgique, parmi les personnes rapatriées de Wuhan, en Chine. Mais le Belge en question, testé positif au coronavirus, a pu quitter l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles le 15 février après y avoir été placé en isolement total et subi des tests qui s'étaient révélés négatifs.

Chez nous, on se prépare activement à une possible contamination. C’est ce qui se passe notamment à l’UZ à Anvers. "Un virus ne s'arrête pas aux frontières, il est donc probable que des infections seront également détectées chez nous dans les jours ou les semaines à venir", déclare le directeur médical Guy Hans sur Radio 2 Antwerpen (VRT).

De plus en plus de personnes inquiètes se présentent à l’hôpital d’Anvers. C’est la raison pour laquelle l’UZA prend des mesures supplémentaires. "Nous avons remarqué, ces derniers jours, qu'il commence à avoir un impact sur le fonctionnement normal du service des urgences. Les patients qui se présentent avec un soupçon de contamination seront dirigés vers un service séparé, dans des  conteneurs que nous préparons actuellement pour y réaliser des examens".

L’hôpital ne fera pas appel à du personnel supplémentaire pour le moment. Toutefois, il est possible qu'une partie de l'hôpital soit fermée, afin que le personnel puisse être déplacé pour recevoir et soigner les patients infectés.

Si vous avez un soupçon d'être infecté, n'allez pas directement chez votre médecin. Téléphonez-lui et ne vous rendez pas dans une salle d'attente avec d'autres personnes".
Guy Hans

Former le personnel

"Nous formons donc davantage notre personnel. Bien sûr, ils ont des connaissances de base étendues, mais pour le coronavirus, il existe une procédure spécifique qui doit être enseignée à tous".

Les symptômes d'une infection au coronavirus sont les mêmes que ceux de la grippe ordinaire. "Il s'agit surtout de toux, de fièvre et de production de mucus. Le risque d'avoir la grippe ordinaire reste encore beaucoup plus grand que celui d'être infecté par le coronavirus". Si vous êtes inquiet, il est important que vous n'alliez pas directement chez votre médecin. "Ne restez pas dans une salle d'attente avec d'autres personnes, mais appelez d'abord votre médecin. Il vérifiera s'il y a un risque ou non et vous orientera le cas échéant".

"Nous sommes prêts", conclut Guy Hans. "Nous possédons les structures, les directives et les équipements pour pouvoir isoler des groupes de personnes très rapidement."