Malines crée le premier panel citoyen communal de Flandre

Malines (photo) est la première ville de Flandre à instaurer un panel citoyen appelé à se pencher sur une thématique communale. Ce sont les autorités locales qui ont annoncé ce vendredi la création de ce groupe de personnes représentatives de la ville en province anversoise.

La cité de Bart Somers - qui avait été sacré meilleur bourgmestre au monde de 2016 - a sollicité le mois dernier quelque 5.000 habitants pour participer à ce panel. Près d'un sur dix (447) ont répondu positivement à l’appel et 50 d'entre eux ont été tirés au sort pour siéger ces deux prochains mois dans le panel communal.

Le tirage au sort a été pondéré par des critères de genre, de quartier, d'âge, d'éducation et d'origine. Les panélistes devront s'interroger sur l'équilibre idéal à trouver entre animations urbaines et quiétude en ville.

"Malines est la première ville de Flandre à instaurer un panel citoyen pour épauler le conseil communal sur des thèmes déterminés", a précisé Patrick Princen, échevin à la Participation citoyenne (photo, à g., à côté de Bart Somers). L'initiative est inspirée du Conseil citoyen instauré l'an dernier en Belgique de l'est (Communauté germanophone).

Le G-1000 - l'expérience citoyenne née il y a près de 10 ans à Bruxelles - apporte indirectement son expertise en la personne de son coordinateur Yves Dejaeghere. Les autorités malinoises jugent particulièrement positif que près de 10% des personnes sélectionnées aient montré leur envie de réfléchir à la vie de la cité.

Les plus consultés