Cinq nouveaux cas d'infection au coronavirus en Belgique, au total 13 personnes contaminées

Le SPF Santé publique rapporte mardi cinq cas supplémentaires d'infection au nouveau coronavirus en Belgique, portant le total des personnes infectées à 13.  Parmi les cinq nouveaux cas il y a un élève de l'athénée de Tirlemont (Brabant flamand). Par ailleurs, la compagnie aérienne Brussels Airlines a décidé de réduire de 30% son offre de vols vers l'Italie.

Le laboratoire de référence de la KULeuven a effectué 243 tests au cours de la nuit et ceux-ci ont révélé cinq nouveaux cas d'infection, précise le SPF sur le site dédié à l'épidémie info-coronavirus.be.

Tous ces nouveaux cas sont des personnes revenant d'un voyage dans le nord de l'Italie. Les patients présentent les mêmes symptômes modérés tels que de la fièvre, un rhume et de la toux.

Deux patients habitent en Flandre, un patient vient de Bruxelles et deux autres sont en Wallonie. Ils reçoivent les soins nécessaires dans un environnement sécurisé. "Tous les patients sont suivis de près par les médecins inspecteurs d'hygiène de leur région respective. Ceux-ci examinent et suivent également les personnes qui ont été en contact avec les patients depuis leur retour", conclut le SPF.

A noter que pour la première fois une contamination a été enregistrée dans une école. Il s’agit de l’athénée de Tienen (Tirlemont) où un élève de sixième secondaire a été testé positif. Un enseignant a reconnu les symptômes chez cet élève et l’a envoyé aux urgences. 

L’élève est à présent confiné chez lui.  Sa petite amie et sa sœur ont également été testées. "L'école de Tirlemont ne fermera pas pour l'instant", a déclaré Kaat Vandensavel, la directrice du groupe scolaire Huis 11.

Selon elle, la situation n'est pas grave pour le moment. "C'est une école de 900 élèves, où un élève a été testé positif, qui n'est pas non plus mis en quarantaine, mais qui se trouve chez lui à la maison. Nous ne voulons pas provoquer d'hystérie collective".

Brussels Airlines réduit à nouveau son offre de vols vers l'Italie

Brussels Airlines a décidé de réduire de 30% son offre de vols vers Milan Linate et Milan Malpensa, Venise, Rome, Bologne et Turin entre le 16 et le 28 mars, a annoncé la compagnie aérienne, qui dit ainsi répondre à la baisse rapide de la demande pour des voyages en Europe en raison de l'épidémie de coronavirus.
La semaine dernière, Brussels Airlines avait déjà décidé de réduire les fréquences de vol entre le 2 et le 14 mars sur un certain nombre de liaisons vers le nord de l'Italie afin de limiter l'impact économique négatif sur ses activités. "Comme la demande globale changeante sur les marchés européens et principalement en Italie se poursuit", la compagnie aérienne belge se dit contrainte d'étendre ces mesures.

La compagnie souligne qu'elle continue de desservir toutes ses destinations en Italie, malgré la réduction des fréquences de vols.

Les passagers dont le vol est annulé sont contactés et réservés sur d'autres vols ou peuvent choisir de se faire rembourser intégralement s'ils ne souhaitent plus voyager.

Plusieurs compagnies aériennes européennes (Lufthansa, British Airways, Ryanair...) ont déjà annoncé des centaines d'annulations de vols en réponse à l'épidémie de Covid-19. Les compagnies constatent une forte baisse des réservations et un nombre croissant de voyageurs qui ne se présentent pas pour leur vol, par crainte du coronavirus.

Les plus consultés