Les tests de détection du coronavirus aussi dans cinq hôpitaux de Flandre

Cinq hôpitaux en Flandre ont été autorisés à effectuer les tests sur des patients qui craignent d’avoir contracté le nouveau coronavirus. Jusqu’à présent, ces tests étaient uniquement effectués dans le laboratoire de référence de la KU Leuven, à Louvain (Brabant flamand), mais celui-ci commence à être inondé par la demande. Ses spécialistes travaillent actuellement jour et nuit. Il a donc été décidé de permettre aux hôpitaux de Gand (UZ Gent), Alost (OLV Aalst), Anvers (UZA), Louvain (UZ Leuven) et Bruges (AZ Sint-Jan Brugge) d’effectuer également les tests de dépistage. Les patients dont les tests s’avèreraient positifs seront encore toujours envoyés dans les deux hôpitaux de référence : l’UZ d’Anvers et l’hôpital universitaire Saint-Pierre à Bruxelles.

Depuis la semaine dernière, l’hôpital universitaire de Gand (Flandre orientale) se prépare à l’éventualité d’une épidémie du virus Covid-19, en aménageant notamment un espace spécial d’isolement. Ce week-end, neuf patients ont déjà été testés à l’UZ Gent, au service des urgences. L’hôpital universitaire effectue maintenant aussi des tests de dépistage du coronavirus - comme quatre autres hôpitaux flamands - pour décharger le laboratoire de référence de la KU Leuven.

Dans le cas d’un test positif, un nouvel échantillon doit encore toujours être envoyé pour confirmation au laboratoire louvaniste. "Nous préférons recevoir d’abord confirmation du laboratoire de référence", explique le professeur Steven Callens, spécialiste des maladies infectieuses à l’hôpital gantois. "Nous sommes bien préparés". L’UZ Gent reçoit aussi beaucoup d’appels téléphoniques de personnes qui rentrent du nord de l’Italie. "La plupart des voyageurs sont inquiets".

La nouvelle mesure vaut aussi pour les hôpitaux universitaire d’Anvers et de Louvain, et les hôpitaux Saint-Jean de Bruges et Notre-Dame d’Alost. Un test négatif effectué dans un des cinq hôpitaux est considéré comme concluant. Un test positif est revérifié au laboratoire de Louvain, avec un nouvel échantillon.

L’UZ Leuven reçoit actuellement aussi beaucoup plus de demandes de tests. Lundi, 18 personnes s’y sont fait tester, ce mardi déjà onze. Les résultats ne sont pas communiqués à la presse.

Les plus consultés