Taskforce économique : le gouvernement flamand expose ses mesures de soutien aux entreprises

Le gouvernement flamand a organisé ce mardi matin au cabinet du ministre-président Jan Jambon (photo archives) une réunion à destination du secteur économique, pour lui faire connaître les mesures de soutien existantes, activables pour freiner les effets du coronavirus sur la vie des entreprises. La ministre de l'Emploi Hilde Crevits, celle du Tourisme Zuhal Demir, ainsi que les représentants des organisations d'employeurs et d'entreprises y prenaient également part. La réunion est également destinée à l'écoute des préoccupations et questions qui se posent au sein des entreprises.

Le ministre-président flamand Jambon a commencé par indiquer qu'il importait de ne pas amplifier les problèmes liés à la "crise du coronavirus". Selon lui, les autorités flamandes veulent avant tout éviter de céder à la panique, mais elles sont conscientes de l'impact économique de l'épidémie.

La ministre Hilde Crevits a insisté pour sa part sur un certain nombre de mesures existantes qui sont déjà à la disposition d'entreprises susceptibles de traverser une période de difficultés, telles que des crédits-ponts, des garanties supplémentaires, le recours au chômage économique.

De son côté, la ministre Zuhal Demir a annoncé que l'argent normalement destiné au marché asiatique du tourisme - 275.000 euros destinés à attirer des touristes en Flandre - serait réorienté vers des voisins, en espérant que les Néerlandais, Français, Allemands et les Britanniques continueront à visiter la Flandre.

Les plus consultés