Volvo inaugure à Gand sa nouvelle usine de batteries

Le constructeur automobile Volvo Cars a inauguré ce jeudi sa nouvelle grande usine de batteries dans son unité belge située à Gand (Flandre orientale), où il doit lancer la production de son premier modèle 100% électrique, la CX40 Recharge P8, dans le courant de l'année 2020. L’électrification des voitures représente pour l’implantation gantoise un investissement de quelque 150 millions d’euros. L’emploi chez Volvo Cars Gand - le plus gros employeur industriel de Flandre orientale avec environ 6.500 membres du personnel - se voit ainsi ancré pour des décennies.

"Première de nos usines à se doter d'une unité d'assemblage de batteries, Gand joue un rôle précurseur dans la poursuite de la préparation de notre réseau de production à l'électrification", a déclaré lors de l’inauguration ce jeudi Geert Bruyneel, responsable des opérations de production au niveau mondial chez Volvo Cars.

L'objectif du constructeur est en effet de réduire l'empreinte carbone sur le cycle de vie de chaque véhicule de 40% entre 2018 et 2025, et d'être climatiquement neutre à l'horizon 2040.

Pour y arriver, Volvo Cars va lancer pendant les cinq prochaines année un véhicule électrique par an afin que les véhicules 100% électriques représentent 50% de ses ventes mondiales d'ici 2025, l'autre moitié devant être des hybrides.

La Flandre peut réellement être concurrentielle sur le terrain de l’innovation et des nouvelles technologies
Le ministre-président flamand Jan Jambon

Cette nouvelle usine est évidemment accueillie avec bonheur en Flandre et surtout à Gand. "Avec sa nouvelle usine de batteries, Volvo Cars Gand - l'un des plus grands employeurs de la ville et du port - fait un grand pas vers le futur. Grâce à cet investissement innovant et durable, Volvo Cars contribue à réaliser l'ambition de Gand: devenir la capitale technologique de l'Europe", s'est félicité le bourgmestre Mathias De Clercq.

Gand est l'un des deux sites exploités par Volvo Cars en Europe. Il produit des véhicules depuis 1965 et emploie quelque 6.500 personnes.

Quant au ministre-président flamand Jan Jambon, il est ravi de l’investissement de 150 millions d’euros du constructeur automobile à Gand. "La Flandre peut réellement se montrer concurrentielle quand il s’agit de l’innovation et de nouvelles technologies. Cela est une nouvelle fois démontré aujourd’hui".

Le gouvernement flamand a, pour sa part, déboursé 2 millions d’euros pour soutenir l’implantation de l’usine de batteries.

Les plus consultés