DESSART Victoria

A Bruxelles, le tunnel Léopold II prendra bientôt le nom d’une femme

Le tunnel Léopold II à Bruxelles, actuellement en rénovation, sera rebaptisé d'un nom de femme lorsqu'il rouvrira dans la seconde moitié de 2021. Les Bruxellois auront aussi le droit de s’exprimer pour choisir le nouveau nom qui remplacera celui de l’ancien roi des Belges, un homme contesté pour sa responsabilité dans la colonisation du Congo.

Au cours des années à venir, d'autres rues et places seront renommées, a indiqué la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen). Selon ses informations, 40% des rues de la Région portent un nom d'homme mais seulement 6% celui d'une femme. "Nous cherchons à rééquilibrer les choses", explique-t-elle.

Un changement symbolique

Au cabinet Van den Brandt, on explique que le changement de nom du tunnel sera symbolique. "Il s'agit d'une voie bien connue portant le nom d'un homme controversé", selon le porte-parole. "Le fait que ce soit un tunnel facilite les choses d'un point de vue administratif: personne n'y habite".

Il n'existe actuellement à Bruxelles aucune réelle procédure pour changer les noms de rues. Il faut à cet égard encore établir un cadre. Elke Van den Brandt souhaite aussi entendre les citoyens et les scientifiques. "C'est la commission Egalité des chances du parlement bruxellois qui va assurer le suivi", précise son porte-parole.

Les Bruxellois auront leur mot à dire

Le changement de nom pour le tunnel Léopold II a été lancé à l'initiative de la secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances Nawal Ben Hamou (PS). Dans un premier temps, la commission va, en compagnie d'experts de la décolonisation et d'activistes pour le droit des femmes, se pencher, sur une courte liste de noms potentiels pour rebaptiser le tunnel. Le public pourra aussi voter.

Dans un second temps, la commission passera en revue les rues qui pourraient faire l'objet d'un changement de nom.