L'indice Bel 20 dégringole de 14,21%, sa plus forte baisse en 30 ans

La Bourse de Bruxelles a connu ce jeudi l'une des pages les plus sombres de son histoire, alors que la pandémie de Covid-19 n'en finit pas de gripper l'économie mondiale et de tétaniser les investisseurs. Son indice vedette, le Bel 20, créé en 1991, a connu la plus forte chute en une seule séance de son histoire, avec une dégringolade de 14,21%, à 2.701,00 points.

Lundi, l'indice boursier avait déjà chuté de 7,58%. Par rapport au 17 février dernier, le Bel 20 a perdu plus de 35%, ce qui représente des dizaines de milliards d'euros de capitalisation boursière partis en fumée.

Les mesures annoncées par la Banque Centrale Européenne jeudi, qui n'a pas baissé ses taux, contrairement aux attentes, ont enfoncé encore plus les Bourses qui avaient déjà commencé la séance groggy, après l'interdiction pendant 30 jours par l'administration Trump des vols passagers en provenance de l'Europe à destination des Etats-Unis.

Les banques belges ont été particulièrement pénalisées ce jeudi, la KBC et ING se trouvant allégées de plus de 19%.

Les plus consultés