bpost

L’année Van Eyck commémorée aussi avec cinq timbres spéciaux

Bpost émettra dès le 16 mars cinq timbres-poste reprenant des œuvres du peintre de la fin du Moyen-Age Jan Van Eyck (décédé en 1441 à Bruges). Ensemble, elles sont présentées en avant-plan du célèbre retable de l’Agneau Mystique, que Jan réalisa en 1432 avec son frère Hubert Van Eyck et qui orne la cathédrale Saint-Bavon de Gand. Le feuillet de timbres-poste présente une découpe identique à celle du triptyque et peut être déployé de la même façon. Cette parution, qui s’inscrit dans la collection 2020 de Bpost, célèbre l’achèvement de la restauration de l’Agneau Mystique et l’année thématique Van Eyck en Flandre.

A l’occasion de l’année Van Eyck, de nombreux événements sont consacrés en Flandre au peintre flamand et à ses œuvres. La poste lui consacre cinq timbres uniques et de grande beauté reprenant des portraits peints par Jan Van Eyck, qui font partie de la rétrospective sur l’œuvre de l’artiste présentée au Musée des Beaux-Arts de Gand. Ces cinq portraits sont imprimés sur un feuillet qui représente, en miniature, le triptyque de l’Agneau Mystique.

J’avais l’idée de présenter un triptyque. Un défi, mais il est vraiment très réussi

Kris Maes, concepteur de la planche de timbres

"Si l’on plie le feuillet de timbres d’une certaine façon, on peut en faire un triptyque qu’on peut entièrement fermer et placer debout", indique le concepteur de la nouvelle parution de Bpost, Kris Maes.

Les cinq timbres représentent des tableaux de Van Eyck : "Dieu le Père" (1432), le "Portrait de Margareta Van Eyck" (1439), "L’homme au chaperon bleu" (1428), "Vierge à la fontaine" (1439) et "La Vierge au chanoine Van der Paele" (1436).

bpost

Copie exacte

"Le feuillet sur lequel sont imprimés les timbres est la copie exacte de l’Agneau Mystique. Tant à l’avant qu’à l’arrière", précise Kris Maes. "Il fallait que ce soit parfait pour qu’on puisse mettre le feuillet debout. C’était un défi".

Ces timbres deviendront-ils une pièce de collection ? Pour les collectionneurs, ils sont en tous cas une édition spéciale. "Mais je serais aussi ravi si le grand public s’y intéressait", avoue Kris Maes. "Ces timbres peuvent vraiment être utilisés pour envoyer une lettre".

Le feuillet (photo) avec ses 5 timbres coûte un peu moins de 10 euros et sera en vente dès lundi 16 mars.

bpost