Les urgentistes tirent la sonnette d’alarme face à la pression accrue de travail

Les services d’urgence sont submergés de patients inquiets depuis jeudi et le renforcement des mesures de prévention contre la propagation du coronavirus Covid-19. C’est ce qu’indique Jan Stroobants, président de l’Association des médecins urgentistes de Belgique et chef des urgences à l’hôpital Middelheim. Dès samedi, les opérations non-urgentes et les consultations dans les hôpitaux seront reportées, indique la coupole Zorgnet-Icuro.

"Les laboratoires ne parviennent plus à suivre", indique Jan Stroobants inquiet. "Je ne vois pas bien comment nous allons nous en sortir ces prochaines semaines".

"Tous les patients qui arrivent aux urgences avec des problèmes respiratoires doivent être testés et restent en isolement tant que les résultats du test ne sont pas connus. Mais cela dure parfois 18 heures. Tout ce temps, le patient est considéré comme positif. Ce n’est que quand le test s’est avéré négatif que nous pouvons le mettre dans un local avec un autre patient négatif. La 'période de purgatoire' dure bien trop longtemps", estime le Dr Stroobants.

é"Nous sommes occupés à réorganiser des servicesé", explique Stroobants à propos de l’hôpital anversois ZNA Middelheim. Il réclame davantage d’aide du gouvernement pour du matériel de protection : des masques médicaux aux tabliers, en passant par des masques pour les patients qui doivent recevoir de l’oxygène.

Les opérations non-urgentes et consultations annulées

Pour décharger un peu les hôpitaux, les opérations qui ne sont pas urgentes et les consultations seront annulées dès ce samedi, indique la coupole Zorgnet-Icuro. "La plupart des hôpitaux sont maintenant confrontés à des patients contaminés", précise Marc Geboers, directeur des hôpitaux généraux.

Ces hôpitaux doivent traiter davantage de cas de patients contaminés au Covid-19, alors que le personnel et les moyens sont épuisés. "Nous travaillons d’arrache-pied pour accroître la capacité pour les prochaines semaines". D’où aussi la décision d’annuler les opérations non-urgentes.

Les plus consultés