La Belgique passe au confinement général à partir de ce mercredi midi

Le Conseil national de sécurité a décidé qu'à partir de demain midi, des "mesures drastiques" seront prises pour protéger la santé de tous nos citoyens. La population est invitée à rester chez elle sauf à quelques rares exceptions.  Il sera notamment possible de sortir pour les courses alimentaires, se ravitailler en essence et se rendre à la pharmacie ou à son travail quand c'est indispensable. La Première ministre Sophie Wilmès a détaillé les nouvelles mesures lors d'une conférence de presse.

Le CNS rassemble la Première ministre Sophie Wilmès, les vices-Premiers ministres, les ministres concernés et les ministres-présidents des Régions, ainsi que les représentants des services de sécurité et de la santé publique.

La Première ministre Sophie Wilmès a commencé sa conférence de presse en rappelant le bilan des contaminations au coronavirus officiellement enregistrées en Belgique : 1.243 cas sur notre territoire, dont 756 en Flandre, 303 en Wallonie et 153 à Bruxelles. Quinze personnes sont à présent guéries, mais il y a aussi malheureusement 10 personnes qui sont décédées.

"La situation évolue et c'est ce qui nous oblige à prendre des nouvelles mesures, ce sont des mesures difficiles, mais c'est la situation qui nous oblige à le faire".

Dès mercredi midi, des mesures plus strictes seront mises en œuvre dans tout le pays pour lutter contre le coronavirus. Seuls les déplacements essentiels seront encore autorisés - et tous les rassemblements seront interdits. 

Selon la Première ministre Sophie Wilmès, la population doit rester chez elle autant que possible. Seuls les déplacements indispensables (achat de nourriture, ravitaillement en essence, pharmacie, poste ou banque, ou aider quelqu'un dans le besoin) seront autorisés. Les activités de plein air sont autorisées, et même encouragées, à condition qu'elles se fassent avec maximum une personne - soit un membre de la famille soit un ami proche, tout en respectant les règles de distance. Les réunions ne sont pas autorisées. 

Les entreprises doivent veiller à ce que leurs employés fassent du télétravail,  dans la mesure du possible. Pour les emplois où cela n'est pas possible, les règles de "distanciation sociale" doivent être respectées également. Sinon les entreprises sont tenues de fermer leurs portes. 

Les crèches resteront ouvertes et les écoles continueront à offrir une garderie pour les enfants qui ne pourraient sinon être gardés que par leurs grands-parents (population à risque face au Covid-19).

Les magasins non essentiels seront fermés. Il existe une exception pour les magasins d'alimentation, les pharmacies, les magasins d'aliments pour animaux et les marchands de journaux. L'accès aux supermarchés sera limité à une personne par 10m2 et pour une durée maximale de 30 minutes.

Les magasins de nuit peuvent rester ouverts jusqu'à 22h mais toujours en respectant la distanciation sociale. Les salons de coiffure ne peuvent accueillir plus d'un client à la fois. Les cafés devront rentrer leur mobilier de terrasse. Les marchés en plein air devront fermer. Seules les échoppes de nourriture sont autorisées là où c'est indispensable.

Les voyages non essentiels à l'étranger seront interdits jusqu'au 5 avril. Les frontières ne seront cependant pas fermées.