Carl Decaluwé : "Ne vous rendez pas à la côte, restez chez vous"

Afin d'éviter les regroupements de personnes en cette période de pandémie, le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé a demandé, mardi matin, aux touristes et aux personnes disposant d'une résidence secondaire dans la province de ne pas se rendre à la côte belge pour le moment. Par ailleurs, les postes-frontières entre la Belgique et la France du côté de La Panne ont été fermés.

Les conditions météos s’améliorent et le week-end dernier déjà on avait observé que de nombreuses personnes se rendaient au littoral. Comme on annonce du beau temps pour la fin de la semaine, Carl Decaluwé redoute un afflux de touristes ou de personnes possédant une résidence secondaire à la côte.

Or, les cafés et les restaurants y sont fermés. De nombreuses personnes voudront logiquement  faire des achats alimentaires, le gouverneur estime dès lors que  "la règle de distance d’un mètre et demi ne pourra être respectée".

Carl Decaluwé appelle donc touristes et résidents secondaires à ne pas se rendre à la côte. "Restez chez vous et observez strictement les directives du gouvernement" a-t-il déclaré. Les bourgmestre de Coxyde et Nieuport avaient déjà lancé un appel similaire.

La frontière fermée au littoral entre la Belgique et la France

Le bourgmestre de la Panne, Bram Degrieck, a décidé mardi de fermer la frontière de la station balnéaire avec la France jusqu'à midi ainsi que les commerces qui vendent du tabac et de l'alcool. Ceci afin d'éviter une situation similaire à celle observée lundi où beaucoup de Français sont venus s'approvisionner en Belgique.

De longues files d'attente ont été créées lundi à La Panne dans plusieurs commerces qui vendent du tabac et de l'alcool. Les Français étaient venus en nombre pour s'approvisionner en prévision de mesures de confinement plus strictes dans leur pays afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

A partir de mardi midi, les déplacements des Français seront fortement réduits: ils ne seront autorisés à sortir qu'en cas de nécessité. C'est la raison pour laquelle le bourgmestre de La Panne a décidé de fermer la frontière et les commerces prisés par les Français jusqu'à l'entrée en vigueur de ces mesures.

Selon la police, le reste de la Côte occidentale pourrait prendre le même genre de décisions. La police locale contrôlera l'application de la mesure. Une évaluation de la situation en France et du soutien de la gendarmerie française sera ensuite effectuée.