João Burini

Le VIB a développé un anticorps capable de neutraliser le virus Covid-19

L'Institut flamand de recherche en biotechnologie (VIB) annonce la découverte d'un anticorps capable de neutraliser le virus à l'origine du Covid-19. Des recherches supplémentaires sont toutefois encore nécessaires pour confirmer les résultats. Le VIB-UGent - Centre de biotechnologie médicale lié à l’Université de Gand- avait déjà développé des vaccins et des inhibiteurs de virus innovants contre le virus de la grippe et le VRS (virus respiratoire syncytial), actuellement déjà ou presque en phase clinique.

Plus tôt cette année, le laboratoire de Xavier Saelens (VIB-UGent) avait annoncé la découverte d'un anticorps unique capable de neutraliser le virus qui cause le covid-19. Le VIB annonçait ce lundi dans un communiqué avoir établi que l'anticorps peut neutraliser une variante de laboratoire du virus, "ce qui constitue une avancée importante dans le développement d'un éventuel médicament antiviral contre le nouveau coronavirus."

D’après le laboratoire, "les nouveaux résultats indiquent que l'anticorps pourrait empêcher le nouveau coronavirus d'infecter les cellules humaines." De plus, il pourrait également "être produit à grande échelle en utilisant des procédés de production courants dans l'industrie biopharmaceutique."

"Contrairement aux vaccins, un anticorps offre une protection immédiate - bien que de plus courte durée. L'avantage de cette approche par rapport aux vaccins est que les patients n'ont pas besoin de produire leurs propres anticorps. [...] Les travailleurs de la santé ou les personnes présentant un risque accru d'exposition au virus peuvent également bénéficier d'une protection immédiate", indiquait le communiqué.

Des expériences permettant la confirmation de ces résultats à l'aide de la souche de coronavirus pathogène sont actuellement en cours et les chercheurs du VIB préparent également la phase de test préclinique pour un traitement contre les coronavirus. L'équipe de scientifiques menée par Xavier Saelens travaille sur un traitement potentiel de l'infection virale depuis le début de l'épidémie du coronavirus. "L'anticorps a été développé en collaboration avec deux équipes de recherche aux États-Unis", précise le VIB-UGent.

VIB - Ine Dehandschutter

Les plus consultés