(c) Peter De Voecht / PhotoNews

Le Tour des Flandres et les Floralies gantoises reportés

Les mesures de confinement annoncées mardi soir par le gouvernement belge afin d'endiguer la propagation du coronavirus ont eu raison de la 104e édition du Tour des Flandres. La course cycliste, un des cinq Monuments de la saison, devait se dérouler le 5 avril. Quant aux Floralies gantoises, les organisateurs ont décidé de déplacer l'édition de 2020 à la période avril/mai 2021.

Tout le monde s’y attendait mais cette fois Tomas Van Den Spiegel, CEO de Flanders Classics, l'organisateur du 'Ronde', a confirmé que la course n'aurait pas lieu le 5 avril et que toutes les parties prenantes allaient essayer de trouver une nouvelle date. "Le délai des mesures prononcées par le gouvernement fédéral ayant été placé au 5 avril, Flanders Classics n'est plus en mesure d'organiser le Tour des Flandres à la date prévue", peut-on lire dans le communiqué.

"Il y a, bien sûr, des questions plus importantes que la course en ce moment", a ajouté Tomas Van Den Spiegel. "Nous espérons que nous réussirons tous à créer un climat dans lequel nous pourrons à court terme reprendre notre vie quotidienne normale."

C'est la quatrième annulation majeure en une journée pour le monde du cyclisme. En effet, Amaury Sport Organisation a annoncé mardi après-midi que Paris-Roubaix (12 avril), la Flèche Wallonne (22 avril) et Liège-Bastogne-Liège (26 avril) ne se tiendraient pas aux dates prévues.

En Belgique, la Nokere Koerse (18 mars), la Bredene Coxyde Classic (20 mars), les Trois Jours Bruges - La Panne (25 mars), le GP de l'E3 (27 mars), Gand-Wevelgem (29 mars) et A Travers La Flandre (1er avril) ont déjà été annulés.

Le Tour d'Italie, qui devait s'élancer le 9 mai de Budapest, a lui aussi été reporté.
 

Belga Image

Les Floralies gantoises reportées à l'année prochaine

Les Floralies gantoises ont décidé de déplacer l'édition de 2020 à la période avril/mai 2021. "Ainsi, nous anticipons les préoccupations de chacun à la suite de la communication sur la gravité et l'impact du nouveau coronavirus", annonce l'organisation mardi.

Les Floralies gantoises devaient se dérouler du 1er au 10 mai 2020, mais les préparations logistiques allaient débuter le 6 avril au centre de congrès ICC ainsi qu'au vélodrome Kuipke et au Palais des fêtes et des floralies. "Nous savons que pour les visiteurs, les créations prévues du secteur sont d'une grande valeur ajoutée et d'un très haut niveau. Nous garderons également le thème 'mon paradis' en 2021".

Un coup dur pour le secteur

L'exposition florale internationale de Gand existe depuis plus de 200 ans. L'événement attire des milliers de visteurs du monde entier. "Les producteurs d'ornements ont fourni d'énormes efforts et la décision de reporter l'événement a donc été extrêmement difficile à prendre", souligne l’organisateur Bart Vandesompele sur Radio 2 Oost-Vlaanderen (VRT). "La plupart d'entre eux vont à présent essayer de vendre les fleurs qui étaient prévues ou alors les garder au congélateur jusqu'à l'année prochaine".

Pas de décision du report éventuel des 20 km de Bruxelles avant fin mars

Les traditionnels 20 km de Bruxelles, la plus importante course à pied de l'année en Belgique avec ses 40.000 participants, doivent en principe fêter leur 41e édition le 31 mai prochain. La crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19 et les mesures prises en Belgique pour limiter sa propagation menacent le maintien de l'épreuve à sa date initiale. "Une décision sera prise fin mars", a précisé Carine Verstraeten, la cheville ouvrière de l'épreuve depuis l'origine.

"Nous sommes attentifs à l'évolution de la situation et restons en contact avec les autorités. Nous avons déjà décidé de reporter le début des inscriptions au 14 avril (elles ont généralement lieu fin mars, NDLR). A un moment donné en fonction de l'évolution de la situation, il faudra trancher au sujet du maintien ou du report. Ce sera fin mars. Ce serait néanmoins un petit miracle que tout soit réglé à ce moment-là et que tout puisse se dérouler normalement le 31 mai", a-t-elle précisé.

Les organisateurs, le Syndicat d'initiative-Bruxelles Promotion (SIBP), planchent déjà sur des scénarios alternatifs. "Vous le savez c'est une énorme organisation, qui demande de bloquer Bruxelles et cela ne s'improvise pas. Nous avons un grand principe, travailler main dans main avec tout le monde. Trouver une nouvelle date qui convienne à tous ne sera pas aisé. Elle se situerait plus que probablement après l'été", a ajouté Carine Verstraeten qui est la Secrétaire Général du SIBP.

"En tout cas, nous avons connu la période des attentats (en mars 2016, NDLR) et c'était beaucoup plus anxiogène qu'aujourd'hui. Si tout le monde respecte les consignes, on va retrouver une vie normale, c'est certain."

Les plus consultés