Covid-19 : la différence de politique  aux Pays-Bas pose problème aux communes frontalières

Les communes frontalière avec les Pays-Bas s’inquiètent à cause des différences dans la politique de lutte contre le coronavirus. Alors que la Belgique est entrée en confinement mercredi, nos voisins néerlandais prônent l’immunité collective qui consiste à laisser le virus se propager, en protégeant les personnes vulnérables. Or, aucune mesure n’a été prise pour contrôler nos frontières comme ici entre Baarle Nassau (NL) et Baarle Hertog (B).

La politique menée aux Pays-Bas est en contradiction avec les mesures prises en Belgique. Si chez nous la population est appelée à rester chez elle et que les magasins sont fermés aux Pays-Bas, le gouvernement veut parvenir à une "immunité de groupe" dans l'attente d'un vaccin, laissant les personnes les moins vulnérables attraper le virus tout en protégeant les personnes âgées et les malades.

Dans certaines communes frontalières, il suffit de traverser la rue pour se rendre aux Pays-Bas. C'est notamment le cas à Baarle-Hertog (en français Baerle-Duc). Frans de Bondt, bourgmestre de la commune frontalière, a expliqué sur Radio 2 (VRT) pourquoi cela posait un problème.

"Dans toute la Belgique, les magasins sont fermés, à l'exception des supermarchés et des pharmacies mais à Baarle-Nassau, la municipalité néerlandaise avec laquelle nous sommes reliés, tous les magasins restent ouverts. Les Belges se rendent donc aux Pays-Bas pour faire leurs achats. Cela va à l’encontre des mesures prises en Belgique et c’est un risque potentiel".
 

Des magasins néerlandais ferment spontanément

Toutefois certains magasins de Baarle-Nassau ont déjà fermé leurs portes spontanément. "Baarle-Hertog est très calme pour lemoment et le fait de rester ouverts pour certains magasins des Pays-Bas est très mal ressenti", déclare encore Frans de Bondt.

"Une politique aussi différente rend la situation dérangeante", ajoute le bourgmestre. "Il s'agit de la santé de notre population, tant belge que néerlandaise. Or, deux législations différentes rendent cela difficile".

Le coronavirus a coûté la vie à 76 personnes jusqu'à présent aux Pays-Bas. Dix-huit personnes ont en effet succombé à la maladie depuis mercredi, indique jeudi l'Institut royal pour la Santé publique et l'Environnement (RIVM).

Depuis mercredi, 409 personnes ont été testées positives au Covid-19, portant ainsi le nombre total de cas positifs à 2.460.