Cinq millions de masques buccaux livrés dans la nuit à la Belgique

La ministre de la Santé publique Maggie De Block se réjouit vendredi de l'arrivée durant la nuit en Belgique de 5 millions de masques buccaux, qui seront répartis en matinée entre les hôpitaux, médecins et membres du secteur des soins. D'autres livraisons sont attendues, a promis la ministre, s'exprimant au micro de la VRT sur Radio 1. L'intention reste de pouvoir constituer des stocks de matériel médical de protection, affirme De Block, alors que le secteur des soins de santé est en demande de tels masques pour faire face à la pandémie de coronavirus.

L'avion transportant cinq millions de masques buccaux à destination de la Belgique a bien atterri dans la nuit de jeudi à vendredi, a confirmé Christian Delcourt Communication manager de Liège Airport.

La protection civile (PC) avait annoncé jeudi qu'un avion devait atterrir dans la nuit à Bierset avec, à son bord, une cargaison de 5 millions de masques buccaux. "Avion au sol", a confirmé Delcourt peu avant 1h du matin vendredi.

"Ce matériel sera chargé dans des véhicules de la Protection civile et transféré à la caserne Major Housiau à Peutie où il devrait arriver vers 4 ou 5 heures du matin. Sans doute, ensuite, les masques seront ventilés selon les besoins des différentes provinces où ils seront acheminés dans la journée de vendredi", avait déjà annoncé Joëlle Brouillard, commandant à la Protection civile de Crisnée.

Maggie De Block indiquait ce vendredi matin, qu’on suit une liste de destinataires prioritaires, comprenant notamment les hôpitaux et médecins. Une livraison d'un million de masques supplémentaires est attendue, selon la ministre.

Chargement lecteur vidéo ...

100.000 masques étaient déjà arrivés à Liège

Cent mille masques buccaux de type FFP2 étaient aussi déjà arrivés jeudi soir à l'aéroport de Liège, a annoncé la ministre de la Santé. "Toute l'Europe cherche en ce moment des masques de protection (pour faire face à l'épidémie de coronavirus). Il est donc très difficile de s'en procurer. Quelques cargaisons importantes sont en route, mais ces masques nous permettent de répondre aux besoins les plus urgents des prestataires de soins sur le terrain", commentait la ministre.

Le stock était à l'origine destiné à l'Italie, mais cette dernière a pu entretemps se procurer des masques par d'autres voies, ce qui a permis à la Belgique de racheter le stock au producteur chinois. "Les bonnes relations entre notre pays et la Chine ont joué un rôle", selon Maggie De Block. La distribution sera assurée avec le soutien de la Défense, de la Protection civile, des provinces et des communes ainsi que des pompiers.

Les prisons demandent plus de machines à coudre pour faire des masques

Kathleen Van De Vijver, porte-parole de l’administration pénitentiaire, a fait appel aux dons ou locations de machines à coudre, dans une communication diffusée jeudi soir. Elle indique que dans trois prisons, la production de masques a déjà débuté et que les détenus apprennent à un rythme accéléré à coudre ceux-ci. Du textile de haute technologie, utilisé pour les protections utilisées dans les salles d'opération, est disponible pour produire 11.000 masques.

Toutefois, la porte-parole signale que l'administration pénitentiaire est à court de machines à coudre de 220 volts semi-industrielles ou industrielles, et fait donc appel aux dons ou à des locations. "Pouvez-vous aider en donnant ou louant des machines? ", lance Kathleen Van De Vijver.

Les plus consultés