James Arthur Photography

Le gouvernement fédéral octroie une avance d'un milliard d'euros aux hôpitaux

La ministre fédérale de la Santé publique, Maggie De Block, a annoncé vendredi soir que les autorités fédérales octroieront une "avance" aux hôpitaux couvrant un montant d'un milliard d'euros. Et alors que les autorités sanitaires attendent une nouvelle livraison de plusieurs millions de masques buccaux, notamment pour les hôpitaux, une équipe d’ingénieurs de l’Université Libre néerlandophone de Bruxelles (VUB) a réalisé un prototype de respirateur simple qui pourra aider les hôpitaux à répondre au besoin criant de ce type d’appareil pour soigner les patients du Covid-19 qui ont besoin d’assistance respiratoire.

L’avance d’un milliard d’euros pour les hôpitaux devra leur permettre de continuer à payer le personnel hospitalier durant la crise sanitaire, malgré des revenus sous pression. "L'Inami se chargera, au plus tard d'ici la mi-avril, de répartir ces moyens entre les hôpitaux", précisait vendredi soir le cabinet de Maggie De Block (Open VLD) dans un communiqué.

Les revenus des hôpitaux sont sous pression notamment en raison des reports de toutes les consultations non urgentes et sont en outre confrontés à des dépenses supplémentaires, par exemple pour des adaptations au niveau logistique. "L'avance d'un milliard d'euros permet aux hôpitaux de disposer d'une liquidité suffisante pour continuer à faire face à leurs dépenses. Le versement des salaires du personnel est primordial, mais il s'agit par exemple aussi de dépenses liées à la commande de matériel médical ou autre. Une partie du budget servira à compenser la baisse d'activité des prestataires de soins", précise le communiqué.

L'Institut national d’assurance maladie-invalidité (Inami) imputera l'avance d'un milliard d'euros plus tard, après déduction de certains frais exceptionnels et de pertes de revenus qui sont autorisés. La répartition sera faite au plus tard pour la mi-avril, promet le cabinet De Block (photo archives). "Tous nos prestataires méritent d'être protégés. C'est pourquoi nos administrations examinent maintenant pour quels autres prestataires de soins ce type de mesures sont nécessaires", conclut la ministre de la Santé.

Des ingénieurs de la VUB développent un prototype de respirateur

Une équipe d'ingénieurs de l’Université Libre néerlandophone de Bruxelles (Vrije Universiteit Brussel) a réalisé un prototype d'un modèle simple de respirateur (photo), qui va faire l'objet de tests et pourra peut-être à terme aider à répondre au besoin criant d'appareils de ce type pour le traitement de patients souffrant du Covid-19.

Le prototype se base sur des travaux du prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology) et a été équipé de capteurs sur base de spécifications de chercheurs de la Johns Hopkins University et de l'hôpital universitaire UZ Brussel.

"Cet apport est essentiel. Certaines entreprises ont également mis des composants à disposition. En temps normal, cela irait beaucoup moins vite, mais on se rend actuellement compte que l'on doit collaborer", explique Mark Runacres, responsable du FabLab Brussels, qui souligne l'urgence de la situation et la nécessite d'agir vite.

FabLab Brussels

Les plus consultés