Les soins aux animaux considérés comme "activité essentielle" en Flandre

Les activités de soins aux animaux et le fonctionnement des refuges sont considérés depuis vendredi comme une activité essentielle en Flandre, après des concertations entre le Centre de crise fédéral et le ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts.

Le Centre de crise a défini une liste d'activités essentielles qui peuvent être maintenues en dépit des mesures prises pour éviter la propagation du coronavirus. Les soins aux animaux et les activités des refuges n'étaient initialement pas repris sur cette liste.

Mais le ministre compétent Ben Weyts (N-VA) a annoncé, à l'issue d'une concertation avec le Centre de crise, que les soins des animaux qui dépendent des humains pour leur bien-être et leur santé constituaient bien une activité essentielle, tant pour les animaux domestiques que ceux qui sont errants.

Le don ou l'adoption d'animaux n'est toutefois possible que sur rendez-vous, a précisé le ministre Weyts.

Les plus consultés