Un automobiliste sur cinq en infraction à la frontière franco-belge

De nombreux automobilistes ont tenté de passer la frontière franco-belge ce samedi, malgré les appels des autorités à réduire ses déplacements au strict nécessaire pour endiguer la pandémie de Covid-19.

Au poste frontière de Menin, la police a ainsi dressé 24 procès-verbaux. Sur l’autoroute E17, à hauteur de Rekkem, des contrôles ont été menés tout au long de la journée.

"Beaucoup d'automobilistes pensent encore qu'il n'est pas grave de passer la frontière pour aller faire ses courses en France", déplore le commissaire Stefaan Vannieuwenhuyse. "Mais ce ne sont pas des déplacements essentiels. Ces conducteurs ont donc été retenus en Belgique et ils ont reçu un procès-verbal. Ces contrôles ont été menés en collaboration avec la police française ainsi qu'avec des caméras mobiles".

La région compte toutefois de nombreuses routes secondaires qui traversent la frontière, ce qui rend la surveillance difficile. "On a fermé ces routes avec des barrières avec des messages très clairs, mais elles ont été très souvent déplacées. Nos patrouilles font ce qu'elles peuvent, mais on constate que 20% des conducteurs méprisent les consignes (sanitaires)", selon Stefaan Vannieuwenhuyse.

Nicolas Maeterlinck

Les plus consultés