Website Arne Quinze

Arne Quinze offre un grand tableau rempli de fleurs à un hôpital gantois

L’artiste flamand de 48 ans surtout connu pour ses grandes constructions en bois réside dans la commune de Laethem-Saint-Martin, dans la banlieue gantoise (Flandre orientale). Il vient de réaliser un tableau de 7 mètres sur 4 mètres rempli de fleurs de couleurs vives qu’il veut offrir à l’hôpital Jan Palfijn de Gand. Pour remercier le personnel médical des efforts qu’il fournit quotidiennement en cette période de lutte contre le coronavirus. Quinze est lui-même en quarantaine et s’y sentait inutile. Il a donc peint jour et nuit pour terminer rapidement son œuvre d’art. "Nous avons besoin de couleurs en cette période difficile", estime Arne Quinze.

"Je voyais tous les draps et morceaux de tissus blancs qui pendaient aux fenêtres et j’ai trouvé que c’était un geste tellement beau pour remercier tous les infirmiers, les médecins, les équipes de nettoyage qui donnent le meilleur d’eux-mêmes", explique Arne Quinze.

"Mais un tissus blanc est pour moi une toile vide, que je dois remplir. Et comme je me sentais assez inutile ces derniers jours et que je parviens difficilement à rester assis à ne rien faire, j’ai décidé la semaine dernière de travailler jour et nuit afin de réaliser un grand tableau plein de fleurs sauvages".

Website Arne Quinze

Mettre de la couleur dans les hôpitaux

L’artiste gantois a réalisé "Wildflower Garden Painting" avec une exubérante palette de couleurs. "Nous avons besoin de couleurs en ces temps difficiles. Elles donnent une certaine joie et une note positive", explique Quinze.

Il estime qu’il n’y avait pas de meilleur endroit que l’hôpital Jan Palfijn de Gand pour amener sa toile géante. "J’appelle tous les artistes et les personnes pleines de créativité à égayer les hôpitaux de beaucoup de couleurs. Les hôpitaux sont encore devenus plus importants pendant cette lutte contre le coronavirus et la couleur peut redonner cet esprit positif dont nous avons tellement besoin".

Arne Quinze prévoit d’amener son tableau (qui se compose de six parties) ce jeudi à l’hôpital gantois. Mais ce ne sera pas aisé en cette période de confinement.

"Je suis en train de discuter avec des responsables de l’hôpital, pour voir comment faire la livraison sans risque. Je ferai le transport avec quelqu’un de mon équipe. Nous conserverons la distance sociale nécessaire et porterons des gants, des masques buccaux et prendrons du gel désinfectant", précise Arne Quinze.

Les gens ont besoin actuellement d’espoir, de couleurs et de positivisme
Arne Quinze, artiste
Website Arne Quinze