Chargement lecteur vidéo ...

Les magasins d’alimentation peuvent à nouveau vendre plantes et fleurs

Un arrêté du ministre de l'Intérieur Pieter De Crem a été publié lundi au Moniteur belge, autorisant les magasins alimentaires - y compris ceux pour animaux domestiques - à vendre à nouveau des fleurs et plantes, conformément à la réglementation de distanciation sociale. Les commerces qui ne vendent que des fleurs et des plantes restent fermés.

"C'est l'extension d'une décision ministérielle antérieure", déclare la responsable de la communication d'Arvesta, le groupe qui comprend les magasins Aveve, Stéphanie Deleul. Avant cette nouvelle décision, les magasins de la chaîne Aveve - spécialisée dans les articles pour le jardin, les animaux et la boulangerie maison - n'étaient autorisés à vendre que des denrées alimentaires et des aliments pour animaux de compagnie.

"Il y a eu beaucoup de questions concernant la vente de semences avec le début imminent de la saison des potagers", précise Stéphanie Deleul. Pour les horticulteurs, cette extension aux plantes est "importante".

L'Union royale des fleuristes de Belgique (URFB) n'était pas demandeuse de cette extension. "Ce n'est pas possible de garantir les normes en matière d'hygiène au vu de la superficie des commerces. Pour nous, l'aide du gouvernement pour la fermeture imposée est importante. L'activité en ligne est importante aussi et commence à fonctionner", souligne le directeur de l'URFB, Koen Van Malderen.