Philippe De Backer : "La Belgique pourra pratiquer bientôt plusieurs milliers de tests par jour"

Le ministre Philippe De Backer (Open VLD) affirme que notre pays pourra rapidement pratiquer plusieurs milliers de tests par jour de dépistage du coronavirus. "Il y en a maintenant 2 000, mais je suis en pleine consultation avec les laboratoires et les entreprises pour multiplier ce chiffre", a déclaré le ministre sur Radio 2 Antwerpen (VRT). Philippe De Backer a également confirmé qu’il quitterait la politique après la crise du Covid-19.

La Première ministre Sophie Wilmès, en accord avec la ministre de la Santé Maggie De Block, a décidé de confier au Ministre Philippe De Backer la tutelle de la task force en charge de la gestion des dispositifs médicaux et des médicaments. Ce groupe de travail a pour mission de lutter contre les pénuries de matériel de protection pendant la crise sanitaire due au nouveau coronavirus.

"Durant ces dernières 48 heures, j’ai été constamment en contacts avec les entreprises sur le terrain Nous dressons la carte des soins de santé, des hôpitaux, des entreprises et de l'industrie pour savoir quels sont les besoins en matériel. Nous essayons de le faire parvenir en Belgique le plus rapidement possible", a déclaré ce mardi matin Philippe De Backer dans l'émission "Start Je Dag".

Des milliers de tests par jour en Belgique

Vu l'expansion de l'épidémie de Covid-19, la Belgique devrait pratiquer un dépistage massif.  "Une mission importante de la task force est précisément d'augmenter le nombre de tests de dépistage dans notre pays. Cela se fait à la demande de l'Organisation mondiale de la santé. "Nous en faisons plus de 2 000 par jour actuellement, mais nous devons de toute urgence dépister davantage. C'est la seule façon de voir si la courbe du nombre d'infections s'affaiblit réellement", déclare Philippe De Backer.

"J'espère que nous pourrons passer rapidement à des tests multiples dans les prochains jours. Plusieurs milliers par jour. En consultation constante avec les universités, les entreprises biotechnologiques et pharmaceutiques, je recherche des laboratoires supplémentaires pour effectuer ces tests".

Des millions de masques vont encore arriver

La commande de masques de protection supplémentaires est une autre priorité pour le groupe de travail du gouvernement fédéral. "6 millions de masques chirurgicaux sont arrivés hier et avant-hier. Si tout se passe bien, 14 millions de masques supplémentaires arriveront encore dans le courant de la semaine. "N'oublions pas que le monde entier est à la recherche de ces masques", ajoute le ministre. "Nous attendons également plus d'un million de masques FFP2 supplémentaires qui offrent une meilleure protection que les masques chirurgicaux classiques".

Exit la politique après la crise sanitaire

Philippe De Backer a étudié la biotechnologie et est titulaire d'un doctorat en biologie moléculaire. "Pour la première fois dans ma carrière politique, j’ai l’impression que mon diplôme est utile", déclare le ministre libéral anversois. Cette crise peut-elle le convaincre de revenir sur sa décision de faire ses adieux à la politique ? "Je suis hyper-motivé pour mener à bien cette mission. Mais dès que la normalité sera revenue, ma mission politique sera terminée", conclut-il sur Radio 2 Antwerpen.

Les plus consultés