© 2018 Sol de Zuasnabar Brebbia

La Flandre cherche des milliers d’ordinateurs portables pour ses élèves défavorisés

Le ministre flamand de l’Enseignement, Ben Weyts, est à la recherche de 10.000 ordinateurs portables pour les distribuer aux élèves de l'enseignement secondaire qui n'ont pas d'ordinateurs à la maison en cette période de suspension des cours pour raison de Covid-19. Ils ne peuvent ainsi faire le travail qui leur est envoyé par leurs enseignants, ou n’ont qu’un accès limité au seul ordinateur de la famille.

Le ministre de l'Éducation Ben Weyts a lancé un appel aux entreprises flamandes pour qu'elles donnent des ordinateurs usagés de trois ans tout au plus. Le ministre flamand de l'Intérieur, Bart Somers (Open VLD), presse lui les villes et communes flamandes à apporter leur aide, par exemple en prêtant du matériel informatique.

En raison du confinement, les élèves flamands du secondaire sont invités à suivre un enseignement à distance grâce à internet, mais tous ne disposent pas d'un ordinateur chez eux. Pour éviter que ceux-ci soient préjudiciés et n'accusent un retard dans leur formation par rapport aux autres jeunes, le gouvernement flamand veut qu'ils puissent disposer du matériel informatique nécessaire d'ici la fin des vacances de Pâques au plus tard.

"Nous pensons que 1 à 2% des jeunes en Flandre n'ont pas d'ordinateur chez eux. Si l'on veut que l'enseignement à distance soit un succès, nous devons pouvoir toucher tout le monde, d'où notre initiative", défend Ben Weyts. La distribution de ces ordinateurs sera assurée par les écoles, lesquelles connaissent mieux la situation sociale de leurs élèves.