Covid-19 : 705 décès au total en Belgique dont une jeune fille de 12 ans

Une jeune fille de 12 ans est décédée, a annoncé le centre de crise, elle a été testée positive au nouveau coronavirus. On a enregistré par ailleurs 98 nouveaux décès et 485 nouvelles hospitalisations en Belgique ces dernières 24 heures.

485 personnes ont été hospitalisées, ce lundi, dans le cadre d’une infection au Covid-19. Et 168 ont pu quitter les hôpitaux ce qui porte à 4.920 personnes, le nombre de patients hospitalisés dans le cadre d’une infection au coronavirus.

Parmi ceux-ci, 1021 se trouvent aux soins intensifs ce qui donne une augmentation de 94 par rapport à ce lundi. Le taux d’occupation des lits de soins intensifs est de 53%.

La situation est la plus compliquée dans trois régions du pays, à savoir à Bruxelles et dans les provinces du Limbourg et du Hainaut.

Ce mardi, 786 personnes ont besoin d’une assistance respiratoire.

Pour la journée de lundi, 98 personnes sont décédées dans le cadre d’une infection au coronavirus et 94 autres décès liés à des jours précédents ont été rapportés. Cela porte à 705, le nombre total de personnes décédées des suite d’une infection au Covid-19. "Et parmi ces personnes, il y a  une jeune fille âgée de 12 ans" a annoncé mardi Emmanuel André, porte-parole interfédéral de la lutte contre le covid-19. "C'est un événement qui est très rare mais qui nous bouleverse." L'état de la jeune fille, testée positive au nouveau coronavirus, s'est détérioré après trois jours de fièvre, a ajouté en néerlandais le virologue Steven Van Gucht.

Pour la journée de lundi, 876 patients ont été diagnostiqués positifs par un test en laboratoire dont 467 en Flandre, 189 à Bruxelles, 203 en Wallonie et pour 17 personnes, ces données doivent encore être consolidées.

Ce qui donne pour l’ensemble de la Belgique à 12.775 cas d’infection confirmés au Covid-19 par un test de laboratoire. Depuis le début de l’épidémie 52.072 tests ont été réalisés en Belgique et rien que pour la journée d’hier 2.500.

"Gand et le pays tout entier sont unis dans une immense douleur"

La victime de 12 ans dont le centre de crise a annoncé le décès mardi ne s'était pas rendue à l'école depuis le 13 mars, a indiqué la ville de Gand. Elle n'avait pas eu de contact avec l'équipe de l'école depuis trois semaines.

La Ville de Gand et ses enseignants expriment leur sympathie et sont en contact étroit avec la famille de la jeune fille pour la soutenir, a-t-on appris mardi après-midi. "Nous demandons à chacun de donner à la famille la paix et l'espace dont elle a besoin pour faire face à cette situation."

"C'est particulièrement tragique. En tant qu'être humain et père, je suis très profondément affecté", a déclaré le bourgmestre de Gand Mathias De Clercq (Open VLD). "Gand et le pays tout entier sont unis dans une immense douleur. Nos pensées et notre sympathie vont à la famille, à la communauté scolaire De Harp. En tant que ville, nous leur apporterons tout notre soutien dans cette période extrêmement difficile."

Le centre de crise a communiqué mardi le décès de la jeune fille après que celle-ci a contracté le coronavirus. "Un cas exceptionnel", ont souligné les experts. Son état s'était soudainement détérioré après trois jours de fièvre et elle est décédée samedi, a précisé Steven Van Gucht, l'un des porte-parole interfédéral de la lutte contre le nouveau coronavirus.

Les plus consultés