Copyright 2017, Slawomir Olzacki, licensed via EyeEm Mobile GmbH

Des milliers de volontaires prêts à soutenir le personnel soignant

Près de 10.000 radiothérapeutes, étudiants en médecine et en pharmacie et autres personnes ayant des connaissances médicales se sont signalées auprès de différentes initiatives pour venir en renfort au personnel soignant, qui prend soin depuis des semaines des patients Covid-19 dans les hôpitaux, mais aussi des résidents dans les maisons de repos et de soins et d’autres institutions.

Environ 850 volontaires se sont inscrits, depuis le 19 mars, sur la liste de réserve du personnel médical pour la Région bruxelloise, indique ce mercredi Sven Heyndrickx, porte-parole d'Iriscare, l'administration bruxelloise pour la santé. Les institutions de soins inscrites sur le site peuvent les contacter directement.

Plus de 4.600 kinésithérapeutes se sont, eux aussi, déclarés prêts à venir en renfort, indiquait mardi l'association professionnelle des kinésithérapeutes AXXON. Parmi eux, 1.448 sont francophones et 3.226 sont néerlandophones. Ils se sont proposés pour agir dans des maisons de retraite, hôpitaux ou centres de tri, en tant que kinésithérapeutes ou pour aider sur le plan logistique.

Environ 2.800 personnes se sont inscrites auprès de la Croix-Rouge flamande comme volontaires de crise. Plus de 200 candidats se sont signalés à Bruxelles et en Wallonie, où l'appel se limitait aux profils médicaux. "Nous cherchons des personnes qui connaissent les mesures d'hygiène pour ne pas devoir les former nous-mêmes pendant la crise", explique Nancy Ferroni, porte-parole de la Croix-Rouge de Belgique. Les bénévoles renforceront les postes médicaux d'orientation, qui effectuent un premier triage des patients devant les hôpitaux.

Une université recrute aussi des bénévoles

L'Université Libre de Bruxelles (ULB) a, quant à elle, obtenu près de 800 réponses à son appel, dont 640 de la part de ses étudiants. La plupart sont de futurs médecins, kinésithérapeutes ou pharmaciens. "Des étudiants d'autres universités et hautes écoles se sont aussi signalés, tout comme des diplômés de médecine étrangers qui sont en Belgique ou des kinés", explique Antoine Salomé, qui coordonne le projet #CoronaSolidarité pour l'université bruxelloise.

Il ajoute que plus de 150 étudiants sont déjà sur le terrain, dans les hôpitaux Erasme. Une vingtaine d'autres soutient les équipes du CHU Charleroi et de l'Hôpital Civil Marie Curie. Certains apportent une aide logistique dans des maisons de repos et de soins à Bruxelles. D'autres encore aident à répartir des visières de protection produites dans les fablabs de l'université (photo) ou distribuent des médicaments.

Près de 500 étudiants se sont portés volontaires via une annonce publiée sur la plateforme Student.be, consacrée à l'emploi des jeunes. Le site web tient sa liste à disposition des hôpitaux.