Près de 14.000 cas de covid-19 diagnostiqués depuis le 15 mars, 123 nouveaux décès en 24 heures

Comme tous les jours, les porte-paroles interfédéraux ont fait le point sur la situation en Belgique. Lors des dernières 24 heures, 123 nouveaux décès dus au coronavirus ont été recensés, portant le total à 828 morts. 560 personnes ont été hospitalisées et 436 ont pu quitter l'hôpital, ce qui constitue un record, a précisé le Dr Emmanuel André. 

Entre le 15 et le 31 mars, 6.132 patients avec le Covid-19 sont entrés à l'hôpital et 2.132 personnes en sont sorties. 

Au total, 4.995 personnes sont aujourd'hui hospitalisées dont 1.088 aux soins intensifs. Soixante-sept y sont entrées depuis mardi. Sur ce total, 834 ont besoin d'être ventilées, soit 48 de plus en 24 heures. Actuellement, 54% des lits disponibles dans le cadre de la crise sont occupés.

Parmi les nouveaux décès, 56 ont été recensés en Flandre, 24 à Bruxelles et 43 en Wallonie. 

Des tests en hausse

Concernant les tests de laboratoire, 4.255 ont été réalisés mardi, un chiffre en hausse par rapport aux jours précédents. 

Parmi ceux-ci 1.189 nouvelles personnes ont été diagnostiquées positives au Covid-19: 688 en Flandre, 128 à Bruxelles, 349 en Wallonie. Les informations doivent encore être consolidées pour 24 personnes. Cela porte le total à 13.964 cas confirmés (8.219 en Flandre, 3.903 en Wallonie, 1.580 à Bruxelles, 262 non-déterminés). 

Depuis le début de l'épidémie, 57.031 tests ont été réalisés en Belgique. Le nombre de cas dépistés est toutefois inférieur à la réalité du nombre de personnes porteuses du virus, seules les personnes les plus sérieusement touchées étant dépistées. 

"Chaque mort est un mort de trop"

"Les mesures ne sont pas agréables mais ont un seul but: veiller à la santé de tout le monde, que chacun puisse bénéficier des soins adéquats au moment où il en a besoin. Le nombre de morts de ces dernières 24 heures est très important. Chaque mort est un mort de trop. Le rapport quotidien montre de manière pénible que la situation est très sérieuse", a commenté le porte-parole du Centre de crise Benoit Ramacker.

La Défense transporte des patients limbourgeois vers d'autres provinces

La Défense a déployé des ambulances pour transporter des patients de différentes unités de soins intensifs du Limbourg vers d'autres provinces belges, constatait mardi soir VRT NWS. Les transferts se sont fait vers le Brabant flamand et la province d'Anvers.

Ce mercredi, d'autres convois médicalisés amèneront des patients vers la Flandre occidentale, confirmait le gouverneur Michel Carlier.

Pour l'instant, le plan de répartition prévoit que les patients limbourgeois soient uniquement transférés ailleurs en Flandre. Mais Liège resterait une option à l'étude.