Covid-19: les mosquées de Gand prêtes à accueillir des patients en cas de manque de places dans les hôpitaux

L’organisme qui chapeaute les mosquées gantoises s’est dit prêt à mettre des espaces à disposition pour la mise en quarantaine de personnes atteintes du coronavirus. Il a aussi fait savoir que 150 bénévoles étaient disponibles pour prêter main forte en cas de besoin.

L’organisme est actuellement en concertation avec les hôpitaux de la région qui, pour le moment, ont encore suffisamment de place. 

"Nous avons aussi une liste de 150 bénévoles prêts à intervenir sur le terrain", indique le vice-président de l’organisme, Abderrazak El-Omari. "Ces personnes pourront par exemple aider à nettoyer les lieux, à récupérer ou livrer du matériel médical ou d’autres choses. Il y a par ailleurs près de 2.000 ‘bénévoles passifs’ qui ont fait savoir qu’ils étaient prêts à faire certaines tâches spécifiques si le besoin devient extrême", a-t-il précisé. 

La coupole a également mis en place sa propre ligne de soutien pour les fidèles qui ont des questions ou qui ne trouvent pas toutes les informations voulues.