Davantage de sorties d’hôpital que d’admissions pour Covid-19 ces dernières 24 heures

Au cours des dernières 24 heures, 487 patients contaminés par le coronavirus ont été hospitalisés, tandis que 524 personnes ont quitté l'hôpital. C’est ce qu’ont indiqué ce mercredi midi le service public fédéral Santé publique et le Centre de crise lors de leur bulletin quotidien. 205 nouveaux décès ont par ailleurs été enregistrés, ce qui porte le total de décès à 2.240 en Belgique depuis le début de la crise sanitaire.

Pour la première fois, le nombre de personnes hospitalisées pour une infection au coronavirus a diminué en Belgique, de 324 unités au total. Le nombre de lits occupés en soins intensifs a par contre augmenté de 16 unité. Le 7 avril, 5.688 lits d'hôpital, dont 1.276 en unité de soins intensifs, étaient occupés par des patients confirmés Covid-19. Parmi eux, 1.008 nécessitaient une assistance respiratoire et 44 une assistance respiratoire et cardiaque.

Quelque 524 personnes ont pu quitter l’hôpital depuis mardi, ce qui porte à 4.681 le nombre de patients rentrés guéris chez eux.

"La situation semble s'approcher d'un pic ou d'un plateau, les prochains jours nous diront vers quel scénario nous nous dirigeons", a souligné Emmanuel André, porte-parole interfédéral Covid-19 lors de la conférence de presse quotidienne. "Ces chiffres montrent que les efforts réalisés commencent à porter leurs fruits. Mais les difficultés persistent dans les hôpitaux et les maisons de repos, il est donc important de poursuivre ces efforts."

Au cours des dernières 24 heures, 1.209 nouveaux cas confirmés de contamination ont été rapportés, dont 544 (45%) en Flandre, 548 (45%) en Wallonie et 101 (8%) à Bruxelles. Les données n'étaient pas disponibles pour 16 cas. Le nombre total de cas officiels de Covid-19 atteint désormais 23.403, mais cette donnée ne reflète pas le nombre exact de personnes contaminées, l'entièreté de la population n'étant pas testée.

La situation dans les maisons de repos reste précaire

Le virologue Steven Van Gucht confirmait que la situation dans les maisons de repos et soins du pays reste précaire, alors que le ministre flamand Wouter Beke indiquait mardi au Parlement flamand qu’environ 619 personnes seraient décédées du coronavirus ces dernières semaines dans les maisons de repos de Flandre.

"Nous devons soutenir les membres du personnel dans les maisons pour personnes âgées. Tout comme le personnel hospitalier, ce sont des héros", soulignait Van Gucht.

Le Centre de crise a exprimé sa compréhension envers les familles et amis de personnes en maison de repos, pour lesquelles "'ces chiffres peuvent être lourds" à supporter. "'Nous voulons exprimer notre soutien à toutes les personnes qui sont concernées par ces chiffres. Mais il est important de continuer à les présenter à la population , afin de pouvoir donner une image aussi fidèle que possible de l’évolution de l’épidémie", précisait Steven Van Gucht.

BELGA

"L’influence de la météo sur le virus est encore inconnue"

Les porte-paroles du Centre national de crise ont également réagi à des récits qui circulent sur les réseaux sociaux indiquant que le beau temps peut contribuer à annihiler le virus. "Il est un fait que beaucoup de virus respiratoires se propagent moins facilement par beau temps", précisait le virologue Steven Van Gucht. "Mais il n’est pas certain que ce soit aussi le cas pour ce nouveau coronavirus".

Il soulignait une nouvelle fois que la meilleure manière de combattre le virus est de se laver souvent et longuement les mains au savon et de maintenir une distance avec d’autres personnes. "Ces comportements fonctionnent certainement", concluait le virologue.

Les plus consultés