BELGA

327 nouveaux décès en Belgique, en majorité dans les maisons de repos

Notre pays a enregistré 327 décès dus au Covid-19 au cours des 24 dernières heures, dont 106 se sont produits dans les hôpitaux et 219 en maisons de repos. C’est ce qu’ont indiqué le Centre de crise et le service public fédéral Santé publique lors de leur point presse quotidien. Quelque139 décès ont été rapportés en Flandre, 118 en Wallonie et 70 à Bruxelles. Au total, 3.346 personnes sont décédées du coronavirus en Belgique.

Au total, 28.018 cas d'infections au nouveau coronavirus ont été confirmés en Belgique, dont 1.351 ces dernières 24 heures. La majorité des cas rapportés se trouvent en Flandre (16.140 cas, soit 58%), suivie de la Wallonie (8.468 cas, 30%) et Bruxelles (2.991 cas, 11%).

Actuellement, 1.262 personnes sont en soins intensifs (-16 par rapport au 9 avril) dont 981 nécessitent une assistance respiratoire. Au total, 5.635 lits (+25) d'hôpital sont occupés par des patients confirmés positifs au coronavirus. Au cours des dernières 24 heures, 421 patients avec Covid-19 ont été hospitalisés et 418 personnes ont quitté l'hôpital.

Entre le 15 mars et le 10 avril, quelque 10.777 patients atteints de Covid-19 sont entrés à l'hôpital et 5.986 ont pu en sortir.

Au total, 3.346 personnes sont décédées en Belgique du coronavirus, dont 1.630 en Flandre, 1.178 en Wallonie et 538 à Bruxelles. Environ 55% du total ont succombé des suites du Covid-19 à l'hôpital, contre 42% en maisons de repos, "mais ce dernier chiffre a tendance à augmenter avec le temps", a souligné le virologue Emmanuel André lors du point presse quotidien des autorités sanitaires sur l'état de la pandémie en Belgique.

Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.

Le nombre de décès plus élevé que chez nos voisins ?

Le virologue Steven Van Gucht (photo) admet que le nombre de décès peut paraître plus élevé en Belgique que dans les pays voisins. "Mais nous voulons attirer l’attention sur le fait qu’il n’est pas aisé de comparer les chiffres entre pays actuellement. Ils dépendent de la stratégie de testing, des capacités de tests et de la façon dont chaque pays rend compte des décès. La Belgique fait état non seulement des cas de décès par coronavirus confirmés, mais aussi des cas supposés".

Van Gucht estime "que nous avons peut-être lentement dépassé le pic de l’épidémie en Belgique, bien que le nombre de décès demeure élevé. Mais nous devons faire la différence entre les hôpitaux et les maisons de repos. Dans les hôpitaux, le nombre de décès reste stable depuis deux semaines, tandis que dans les maisons de repos il augmente régulièrement depuis le mois d’avril".

"Nous devons bien garder cette situation à l’œil. Nous devons tout faire pour contrecarrer autant que possible la propagation du virus dans les maisons de repos. Mais nous nous attendons à ce que le nombre de décès y augmente encore ces prochains jours".

Généraliser le port du masque ?

"Le port du masque peut faire partie de la stratégie de déconfinement, si nous pouvons assouplir certaines mesures d’ici quelques semaines. Les gens se rapprocheront alors à nouveau les uns des autres et le maque peut servir à ralentir la propagation du virus. En ce moment, ce n’est pas à l’ordre du jour, mais nous y pensons sérieusement", précisait Steven De Gucht.

Le virologue précisait encore que les patients en soins intensifs y restent en moyenne trois semaines. "Cela varie pour chaque patient, de quelques jours à plus de trois semaines".

"Parmi les patients qui ont de lourds symptômes et séjournent à l’hôpital, il y a davantage d’hommes que de femmes dans la catégorie des 65 à 80 ans. Nous avons des indications que les hommes seraient légèrement plus sujets aux complications et plus nombreux à souffrir d’infection du Covid-19. Dans la catégorie de plus de 80 ans, il y a davantage de femmes atteintes. Mais cela provient du fait qu’il y a plus de femmes que d’hommes dans cette catégorie d’âge élevée".

AFP or licensors

Les plus consultés