Anderlecht : des émeutes à la suite du décès d'un jeune dans une course-poursuite avec la police

Un jeune homme de 19 ans, qui circulait sur un scooter, a été pris en chasse par la police vendredi soir vers 21h dans la commune bruxelloise d’Anderlecht, et est décédé après avoir percuté une voiture de patrouille. C’est ce qu’a confirmé ce samedi Willemien Baert, porte-parole du parquet de Bruxelles. "Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l'accident. Le parquet a requis sur place le laboratoire de la police fédérale, un médecin légiste et un expert automobile". Le tragique accident a vraisemblablement donné lieu à des appels au rassemblement ce samedi en divers endroits de la commune. Des émeutes s'en sont suivies. La police a procédé à plusieurs arrestations (photo). 

"L'accident s'est produit sur le Quai de l'Industrie à Anderlecht, vendredi aux alentours de 21h", a indiqué la porte-parole du parquet de Bruxelles. "Une patrouille de police de la zone Bruxelles-Midi a pris en chasse deux scooters après que ceux-ci aient accéléré à la vue des policiers, à hauteur de la place du Conseil", a expliqué Willemien Baert.

"Une autre patrouille de police, appelée en renfort, est arrivée en voiture en sens inverse, sur le Quai de l'Industrie. L'un des scooters a dépassé une camionnette et s'est donc retrouvé face au véhicule de police qu'il a percuté" frontalement, a précisé la porte-parole. Le jeune homme est décédé des suites de cet accident.

Le parquet est descendu sur place pour déterminer les causes précises de l’accident tragique.

L'accident a provoqué des réactions de colère dans la commune d'Anderlecht au cours de la nuit de vendredi à samedi. "Un camion a été incendié et un appel au rassemblement a été lancé via les réseaux sociaux, mais je ne peux pas dire si ces faits sont en lien direct avec l'accident de vendredi soir", a déclaré Adeline Roty, porte-parole de la zone de police.

Emeutes et arrestations

La police de la zone Bruxelles-Midi intervenait depuis 14h ce samedi à différents endroits sur le territoire de la commune d'Anderlecht, à la suite d'appels au rassemblement lancés sur les réseaux sociaux vraisemblablement en réaction au décès la veille au soir du jeune de 19 ans qui fuyait un contrôle de police. 

Sur la place du Conseil où se trouve la maison communale et près de la station de métro Clémenceau, la police est intervenue, les rassemblements étant interdits, et la situation a évolué en émeutes.

Plusieurs arrestations ont eu lieu, a pu indiquer samedi vers 16h30 Adeline Roty, de la zone de police Bruxelles-Midi.