NICOLAS MAETERLINCK

Comment fêter Pâques au temps du coronavirus ?

Aller à la chasse aux œufs chez les grands-parents, faire un grand repas de Pâques avec toute la famille, ou pour les croyants se rendre à l’église pour la messe de Pâques, ce sont des traditions bien ancrées chez nous pourtant cette année à cause de la pandémie et des règles de confinement il faudra déroger aux traditions. Pourtant, il est possible de fêter Pâques autrement, voici quelques idées.

S’il n’est pas possible de se rendre chez les grands-parents, les parents peuvent bien sûr organiser une chasse aux œufs pour leurs enfants dans leur propre jardin et offrir des cadeaux à leurs enfants.

S’il est aussi interdit de se réunir avec toute sa famille du moins physiquement, des alternatives existent via internet et des échanges en vidéo. "Le plus important est de faire la fête dans sa propre famille", explique Yves Stevens du centre de crise. "Et s’il est possible de participer avec sa famille à une activité de Pâques, telle qu'une chasse aux œufs à l’extérieur durant une marche. Il faudra bien sûr respecter la distanciation sociale d'un mètre et demi avec les personnes extérieures à votre famille".

Dans la commune de Beersel, en Brabant flamand, par exemple, et dans les communes voisines, un grand jeu de Pâques est organisé. 6 lapins de Pâques ont été cachés dans la commune. Vous pouvez les rechercher à l'aide d'une carte. Chaque lapin de Pâques est accompagné d'une lettre. Avec cette lettre, vous pouvez former un mot. Celui qui le trouve reçoit un œuf de Pâques gratuitement chez un boulanger de la commune. La chasse est organisée depuis près d'une semaine pour éviter les rassemblements. Plus de 500 familles y ont participé. Mais la célèbre "chasse aux ours" ( placé à la fenêtre depuis le début du confinement) a également été transformée en "chasse aux œufs de Pâques" dans certaines communes. Au lieu des ours, les enfants peuvent chercher des dessins d'œufs ou de poussins placés aux fenêtres. Renseignez-vous donc pour savoir si une telle initiative existe dans votre commune.

Mais d'autres initiatives existent encore. A Malle en Campine anversoise, par exemple, le lapin de Pâques apportent des œufs en chocolat aux enfants. Ce lapin déposera des œufs partout dans les jardins devant les maisons. L’agent de quartier a donné son autorisation. Cependant ce lapin de Pâques devra rester en mouvement et n'est pas autorisé à prendre des selfies avec les enfants.

Il y a bien sûr le traditionnel repas de famille mais s’il n’est pas possible physiquement cette année, certains organisent un brunch de Pâques en vidéo avec les membres de leur famille. Et certains traiteurs livrent un délicieux menu à domicile. Pourquoi ne pas organiser l'apéritif en vidéo, avec le reste de la famille ou des amis, grâce à FaceTime, WhatsApp ou Skype...

Messe de Pâques

Pour les croyants qui avaient l’habitude de se rendre à l’église le dimanche de Pâques. Ils pourront cette année suivre la messe de Pâques du pape François à Rome via le site kerknet.be ou les réseaux sociaux. Cette messe est également diffusée à la télévision.

Ici et là, des prêtres offrent aussi des alternatives. Le père Matthias Noë d'Izegem, par exemple, organise une messe de Pâques en direct. "La célébration se fait toujours de manière traditionnelle : je dirigerai la messe et il y aura un accompagnement au piano. La seule différence est que les paroissiens devront désormais s'asseoir devant leur ordinateur", précise le père Matthias Noë. Tous ceux qui le souhaitent peuvent suivre la fête chez eux via sa page Facebook.