Le Conseil national de Sécurité décide le prolongement des mesures de confinement jusqu'au 3 mai inclus

Les mesures de confinement adoptées par les autorités pour endiguer la propagation du coronavirus sont prolongées jusqu'au dimanche 3 mai inclus, a annoncé, mercredi, la Première ministre Sophie Wilmès (MR) lors de la conférence de presse qui a suivi le Conseil national de sécurité.

"Nous pouvons tous être fiers des efforts que nous avons fournis. Notre pays n'avait pas connu d'épreuve aussi grande depuis la deuxième guerre mondiale", a déclaré la Première ministre Sophie Wilmès au début de son intervention.

Le Conseil national de Sécurité a aussi annoncé que les magasins de bricolage et les jardineries pourront rouvrir leurs portes, aux mêmes conditions que les magasins d'alimentation. Samedi pour les jardineries et lundi pour les magasins de bricolage.

Les maisons de repos et de soins vont à nouveau pouvoir recevoir des visites. Il s’agira d’une seule personne et toujours la même qui n’aura pas eu de symptômes depuis deux semaines. Cette règle s’appliquera aussi aux personnes qui vivent seules.

Quant aux parcs à conteneurs, ils pourront également rouvrir leurs portes.

Des événements de masse ne pourront être organisés avant le 31 août, en Belgique. Ce qui signifie que tous les grands festivals d’été sont définitivement annulés. Donc pas de Wechter, ni de Pukkelpop, ni de Tomorrowland, cette année.

Les cours ne reprendront donc pas non plus dans les écoles avant le lundi 4 mai. 

"Il ne s’agit pas d’un assouplissement, il s’agit simplement de rendre les mesures de confinement plus supportables. Nous ne sommes pas encore arrivés au stade du déconfinement. Le chemin est encore long et il est semé d’embûches" a ajouté la Première ministre.

"Personne ne peut dire quand la vie normale va reprendre, nous devons faire preuve de détermination", a-t-elle conclu, avant d'annoncer un Conseil national de sécurité la semaine prochaine qui se penchera sur le déconfinement à partir du 3 mai. "Nous adapterons la stratégie en fonction de la réalité du terrain. Le processus se fera phase par phase et sera basé sur les observations des scientifiques", a-t-elle indiqué.