A cause de la sécheresse le risque d’incendie est élevé en provinces d’Anvers et du Limbourg

Le code est rouge dans les réserves naturelles des provinces d'Anvers et du Limbourg. En raison de la sécheresse persistante, il y a un "risque d'incendie extrêmement élevé", rapporte l'Agence pour la nature et les forêts. Il est donc déconseillé de se promener dans ces zones et l'agence compte sur notre bon sens et notre esprit civique pour respecter cette consigne.

Dans les réserves naturelles d'Anvers et du Limbourg, le code était déjà orange, mais il est à présent passé au rouge. "La sécheresse persistante et les forts vents d'est prévus pour les prochains jours sont à la base de la décision", rapporte l'agence.

Surtout dans les zones sèches et ouvertes comme les landes de bruyères, il y a un risque réel d'incendie. Les précipitations limitées de samedi n'ont pas permis d'arrêter cette montée en puissance". Spécifiquement, il n'est pas recommandé de pénétrer dans les zones sensibles. L'agence compte sur notre bonne volonté pour cela, car "nous ne pouvons pas fermer les zones pour des raisons pratiques. Le risque d'incendie est élevé, c'est pourquoi nous demandons aux visiteurs de faire preuve de bon sens et de ne pas y pénétrer".

L'hiver dernier, il a beaucoup plu, surtout au mois de février, mais depuis un mois environ, il n'y a presque pas eu de pluie, sauf le week-end dernier.

Les forêts de pins et les landes de bruyères sont particulièrement sensibles aux incendies, et on les retrouve principalement dans le Limbourg et en Campine anversoise. "Les graminée commencent seulement maintenant à avoir de nouvelles feuilles, les feuilles sèches de l'année dernière sont encore abondantes et sont très sensibles au feu".

Outre l'interdiction de pénétrer dans les zones, le code rouge signifie également que nous devons être particulièrement vigilants et signaler immédiatement les problèmes au numéro d'urgence 112. "Faire du feu est bien sûr interdit, et les responsables et les pompiers sont particulièrement vigilants. Si un incendie se déclare, les pompiers se déplacent toujours avec du gros matériel".