Une page se tourne : Le sporting de Lokeren déclaré en faillite

Le tribunal de commerce de Termonde a déclaré la faillite de Lokeren lundi. Des curateurs ont été désignés. Louis De Vries, le président du club waeslandien, avait annoncé dans la matinée qu'il n'irait pas en appel de la décision et que Lokeren se plierait aux décisions du tribunal.

Le matricule 282 est ainsi à présent entre les mains de deux curateurs. Le montant des dettes de Lokeren avoisine les 5 millions d'euros.

"Deux liquidateurs ont été désignés, Catharina Orlent et Vincent Verlaeckt. Avant même l'audience, Louis De Vries avait annoncé que l'histoire était terminée. Il n'y avait pas d'autre décision possible pour le juge Guido De Croock, c'était assez simple et la mise en faillite a été prononcée", a expliqué l'administrateur provisoire du club, l'avocat Kris Goeman. "Aucun nouvel investisseur ne s'est manifesté, c'est donc la fin de l'histoire du NV Sporting Lokeren. La dette est d'environ 4,5 millions d'euros, et concerne les joueurs, entraîneurs, fournisseurs et employés. En plus de cela, 3,5 millions supplémentaires devaient être versés à l'ancien président Roger Lambrecht".

"A mon énorme regret et à ma grande tristesse, je dois vous annoncer que, malgré tous nos efforts, nous n'avons pas réussi à trouver à temps les investisseurs nécessaires pour satisfaire aux échéances", avait écrit Louis De Vries sur la page Facebook des supporters de Lokeren lundi et qu'il a confirmé dans un communiqué.

Louis De Vries espérait encore pouvoir trouver une solution, mais aucun investisseur ne peut concrètement venir résoudre les problèmes de Lokeren et il n'y a plus d'espoirs de dénicher de nouveaux moyens financiers.

Le Sporting Lokeren était né le 22 juin 1970 après une fusion entre le Standaard et le Racing Lokeren. Le matricule 282 a remporté deux fois la Coupe de Belgique (2012 et 2014) et a joué en Coupe d'Europe à plusieurs reprises. En 1993, le club descendait après près de 20 saisons parmi l'élite. Trois ans plus tard, il remontait en D1 sous l'impulsion de son nouveau président Roger Lambrecht. Le club était descendu en D1B en 2019.

Des discussions sont en cours pour ébaucher une collaboration avec VW Hamme en division 3 amateur.

La Pro League prend acte

"La Pro League a pris connaissance de la décision du tribunal de commerce de Termonde, lequel déclare aujourd'hui le Sporting Lokeren en faillite, et de la décision du président du club de ne pas faire appel du jugement. La décision du tribunal de commerce signifie que, conformément aux statuts, le Sporting Lokeren ne fait plus partie de la Pro League et n'évoluera donc pas en en 1B lors de la prochaine saison. La Pro League souhaite beaucoup de courage à tous les employés, joueurs et supporters du Sporting Lokeren en ces temps difficiles", peut-on lire dans le communiqué de la Pro League.

Un groupe d'entrepreneurs déjà prêt à investir à Hamme

Un groupe d'entrepreneurs, constitué autour de Willy Carpentier, un ancien président de Lokeren, se dit prêt à investir à Hamme (Flandre orientale), avec qui des pourparlers avaient été entamés par Lokeren, déclaré en faillite lundi, a annoncé le porte-parole du club de D3 amateur, Herman Van de Putte. Leur appui financier permettrait de développer un projet waeslandien.

"Ce projet doit apporter une solution aux nombreux supporters, sponsors, jeunes joueurs et actionnaires qui ont été à la base de la 'success story' du Daknam depuis 50 ans, notamment au niveau national, mais aussi au niveau international", a expliqué Herman Van de Putte.

"Le club VW Hamme a été considéré comme le partenaire idéal non seulement par le conseil des jeunes, mais aussi par le nouveau groupe en raison de sa situation financière saine, de sa longue et fructueuse existence en tant que club amateur dans les départements nationaux et d'un solide programme pour les jeunes. Les pourparlers entre les nouveaux investisseurs lokerenois autour de Willy Carpentier et le conseil d'administration de VW Hamme sont qualifiées de positifs, et ont abouti à une déclaration d'intention, et au dépôt de garanties, pour apporter un confort financier au club VW Hamme".

Le conseil d'administration serait composé de huit administrateurs, soit 4 administrateurs de chaque partenaire. Le nouveau club s'appellerait "KSC Vigor Wuitens Lokeren" et ferait un usage optimal des infrastructures actuelles de Lokeren et de Hamme. "Le projet a également la bénédiction du bourgmestre de Lokeren et tout cela doit être confirmé dans les prochains jours par l'actuel Conseil d'administration de VW Hamme", a ajouté encore Herman Van de Putte au nom de ce groupe formé autour de Willy Carpentier (photo ci-dessous).

Yorick Jansens