Marcel Krijgsman, All Rights Reserved

Un ménage sur huit extrêmement vulnérable financièrement face à la crise du Covid-19

Une famille sur huit peut rapidement rencontrer des problèmes financiers suite à cette crise du coronavirus. En même temps, de plus en plus de gens pensent qu'ils peuvent épargner. C'est ce que montre l'étude mensuelle sur la confiance des consommateurs menée par la Banque nationale de Belgique (BNB).

Chaque mois, la Banque nationale mène une enquête sur les perspectives émises par les consommateurs concernant la situation économique. Et au cours du mois d’avril, la confiance des consommateurs s'est effondrée et elle est à son plus bas niveau depuis 1985. Il s'agit de la plus forte variation mensuelle jamais enregistrée (une baisse de 17 points).

Cette fois, la Banque nationale a posé quelques questions supplémentaires sur la perte de revenus et sur la réserve d’épargne dont disposent les ménages pour combler cette perte de revenus. Les réponses montrent qu'un ménage sur huit est extrêmement vulnérable encourant une perte d'au moins 10% de ses revenus, tout en ne disposant que d'un coussin d'épargne restreint.

Il est toutefois frappant de constater que de nombreuses personnes pensent qu'elles pourront épargner durant la période à venir. C'est depuis la fin de 2012 que les perspectives d'économies sont si positives. Cela peut s'expliquer par le fait que certaines familles peuvent aussi dépenser moins, par exemple pour les voyages et les déplacements.

Les indépendants et les PME particulièrement sombres également

Les indépendants et les PME flamands sont également particulièrement sombres. Le baromètre PME de l'organisation Unizo montre que le déficit des trois premiers mois de l’année a atteint son niveau le plus bas depuis le début des mesures en 1987. Les secteurs du commerce de détail et de l'industrie sont particulièrement inquiets, notamment en ce qui concerne la rentabilité et l'économie. Selon l'Unizo, les chiffres montrent qu'il est urgent d'envisager une relance rapide de l'économie.