Des étudiants de l’UHasselt pourront expérimenter dans la station spatiale internationale

Quinze étudiants et doctorants de l’Université de Hasselt (photo), en province du Limbourg, ont passé 18 mois à développer un magnétomètre quantique et pourront l’envoyer à la station spatiale internationale (SSI), afin d’y réaliser des expériences scientifiques pendant quelques mois. Leur projet a en effet été sélectionné par l’Agence spatiale européenne (ESA).

Plus précisément, le projet étudiant de l’UHasselt OSCAR-QUBE (photo ci-dessous) a été choisi par l’ESA pour réaliser des expériences scientifiques à bord de la station spatiale internationale. Quinze étudiants et doctorants auront quatre mois pour réaliser leurs recherches à bord de la station avec le magnétomètre quantique à diamant qu’ils auront développé.

"Nous pourrons mesurer n’importe où un champ magnétique, et nous voulons plus particulièrement envoyer notre appareil dans l’espace, afin d’obtenir une meilleure image des champs magnétiques autour de la terre", précisait l’étudiant Maikel Kellens à Radio 2 (VRT). "Il s’agit du champ magnétique autour du noyau de la terre, mais aussi des courants solaires qui s’expriment dans une aurore boréale. Et nous pourrons aussi chercher des minéraux et des dépôts d’huile sur la croûte terrestre".

Sélectionné parmi huit projets

Le projet de l’Université de Hasselt a été retenu par l’Agence spatiale européenne parmi huit projets. Maikel Kellens en est fier : "Nous avons présenté notre projet à l’ESA via l’internet. A cause des mesures de confinement, nous n’avons pas pu aller en personne présenter notre projet".

"Mais l’ESA a vu que notre instrument de mesure avait du potentiel. C’est donc extrêmement intéressant que nous puissions ainsi aussi faire des mesures depuis l’espace".

Vers le milieu de l’an prochain, le magnétomètre quantique des étudiants limbourgeois sera envoyé dans la station spatiale. Les expériences scientifiques pourront y être menées selon un horaire déterminé à l’avance. Elles permettront aussi d’encore affiner l’instrument de mesure.

Le magnétomètre quantique OSCAR