"Plus de promeneurs signifie aussi hélas davantage de déchets dans la nature à Zoersel"

Depuis l’entrée en vigueur des mesures de confinement, on note une augmentation du nombre de promeneurs dans les réserves naturelles de Zoersel (Campine anversoise) et qui dit plus de randonneurs dit aussi malheureusement plus de déchets, déclarent les gardes forestiers.

"On ne peut l’ignorer, depuis le début des mesures de confinement il y a de plus en plus de promeneurs dans les réserves naturelles et donc aussi plus de détritus dans la nature", déclare Werner Van Hove, forestier à l'Agentschap van Natuur en Bos.

Samedi, il s’est rendu dans la forêt de Zoersel avec sa pince pour ramasser des déchets. Et la première chose qu'il a trouvée, ce sont quatre bouteilles... de bière de ma marque … Corona.

"Elles avaient été abandonnées dans un fossé, depuis environ deux jours, je suppose. Il n'est pas sûr que nous puissions parler d’un rassemblement ici, il est  possible qu'une seule personne ait bu les quatre bouteilles", remarque ironiquement Werner Van Hove.

Les décharges illégales sont passibles d'une lourde amende, mais il n'est pas facile de retrouver le ou les auteurs. "Nous apprécions que les gens profitent de nos réserves naturelles, mais s'il vous plaît, ne laissez pas de déchets derrière vous, emportez tout chez vous pour que tout le monde puisse profiter de toute cette beauté", déclare encore Werner Van Hove.

Pourtant tous les promeneurs ne sont pas des pollueurs, certains vont même jusqu’à joindre l’utile à l’agréable, lorsqu’ils sortent prendre l’air. Munis d’une pince, certains promeneurs ramassent les déchets laissés par terre et contribue ainsi à protéger l’environnement.

Les plus consultés