Maximum quatorze élèves dans les classes dès le 15 mai

Une réunion de concertation avait lieu ce mardi entre les différentes coupoles de l’enseignement néerlandophone, les syndicats, l’administration et le cabinet du ministre flamand de l’Enseignement, Ben Weyts (N-VA), pour clarifier certaines mesures prônées pour la reprise des cours dans les écoles dès le 18 mai, avec une possibilité d’essai dès le 15 mai (photo archives). Ces mesures visent à assurer la sécurité des élèves comme des enseignants dans le cadre de la crise sanitaire.

Les différents acteurs du secteur se sont notamment mis d’accord pour qu’un maximum de 14 élèves, et non plus seulement 10 élèves, puissent suivre ensemble des cours dans un local de classe. A condition, toujours, que chaque élève y ait un espace de 4m² et l’enseignement de 8m², afin de garantir la distanciation sociale.

Cette modification permettra, dans beaucoup de cas, de ne plus devoir diviser les classes qu’en deux, plutôt que trois. "Pour 14 élèves, il faudra donc 64 m²", précisent les syndicats. Les directeurs d’écoles pourront organiser des cours avec moins de 14 élèves dans les classes, mais pas davantage que ce nombre.

Le ministre Weyts (photo) et les acteurs du secteur ont également convenu que, dans l’enseignement secondaire, seuls les élèves de 6e année retourneront en classe dès le 15 mai (comme cela a d’ailleurs aussi été décidé pour l’enseignement secondaire francophone).

Une nouvelle évaluation de la situation aura lieu le 22 mai. Si elle s’avère positive, ce sont les 2e et/ou les 4e secondaires qui pourront reprendre le chemin de l’école dès le 29 mai. Ces deux années sont en effet charnières, les élèves passant ensuite à un autre degré et devant faire des choix d’options.