Masques et gel hydroalcoolique seront vendus dans certaines gares

Des concessions et magasins présents dans un certain nombre de gares vendront des masques et du gel désinfectant, indique la SNCB ce jeudi. L'entreprise ferroviaire ne distribuera pas ces produits elle-même, mais permettra leur vente au sein de ses gares. Dès lundi 4 mai, le port du masque sera obligatoire dans les gares, sur les quais et à bord des trains. Dans quelque 80 gares, les distributeurs de snacks seront vidés de leur contenu au profit de ces protections sanitaires.

Dans le cadre de la première phase de déconfinement qui s'amorce le 4 mai, "un certain nombre de concessions présentes en gare ont indiqué qu'elles souhaitaient jouer un rôle dans la vente de masques et de gel hydroalcoolique, en plus de leur gamme de produits habituelle", a précisé Elisa Roux, porte-parole de la SNCB. Il s'agit notamment de librairies, commerces ou distributeurs automatiques.

À partir du 4 mai, les usagers de 12 ans et plus auront l'obligation de se couvrir la bouche et le nez dans les transports en commun. Les agents Securail contribueront au contrôle du port du masque et du respect de la distanciation sociale. Ils pourront dresser un procès-verbal aux personnes qui ne suivraient pas les règles, mais c'est la police qui reste la première responsable d'assurer le respect des mesures sanitaires. Ses services effectueront également des contrôles réguliers.

De plus, la SNCB s'est engagée à équiper d’ici lundi 4 mai de masques chirurgicaux l'ensemble de son personnel qui est en contact direct avec la clientèle, comme les accompagnateurs. Jusqu'à présent, ils travaillaient sans masque ou devaient les acheter eux-mêmes.

La SNCB présente les nouvelles mesures et recommandations à ses voyageurs depuis le 27 avril, sur son site internet et ses réseaux sociaux, mais aussi en gare.