Radio 2

Grandes files et ruptures de stock dans les magasins de tissus ce lundi

Il y avait beaucoup de monde lundi matin devant les magasins de tissus, qui ont été autorisés à rouvrir ce 4 mai. En de nombreux endroits, les gens devaient ainsi faire la queue avant de pouvoir entrer dans les commerces de Veritas car le nombre de clients à pouvoir s'y trouver en même temps est limité. Sans surprise, ceux-ci sont principalement à la recherche de matériel pour fabriquer leurs propres masques buccaux.

Chez Veritas, 110 des 126 succursales ont ouvert lundi matin, explique la porte-parole de l'enseigne Femke Debie. Les magasins qui n'ont pas encore rouvert se trouvent surtout dans les centres commerciaux. 

"C'est une ruée, il y avait de longues files d'attente partout ce matin, c'est vraiment incroyable! De nombreux masques prêts à l'emploi ont été vendus, ainsi que du tissu prédécoupé pour les coudre soi-même." Veritas ne dispose toutefois pas encore de chiffres quant aux ventes. 

Stock écoulé en quelques heures

Certains magasins, comme en Flandre occidentale, ont écoulé tout leur stock de masques en à peine quelques heures. Leur nombre à l'achat est d'ailleurs limité par client. 

Mesures d'hygiène renforcées

Les commerces ont également mis en place des procédures de désinfection des paniers qu'utilisent les clients, qui sont en outre priés de se désinfecter les mains en y rentrant. 

Un sens de circulation a été instauré dans le magasin, empêchant ses visiteurs de revenir en arrière. "Faire ses achats selon ces règles fonctionne très bien", estime la porte-parole de Veritas, pointant le respect par tous les clients des directives et du maintien des distances entre eux.