Flip Franssen

Il manque encore 15.000 à 20.000 travailleurs saisonniers en Belgique

En raison des mesures de confinement dans la plupart des pays européens, les entreprises agricoles et horticoles belges manquent pour l’instant de 15.000 à 20.000 travailleurs saisonniers. C’est ce qu’estime ce lundi le syndicat agricole flamand Boerenbond. L'organisation espère que la main-d’œuvre étrangère rejoindra la Belgique alors que les problèmes aux frontières devraient être maintenant résolus.

Les travailleurs saisonniers, souvent en provenance d'Europe de l'Est, ont été autorisés à rejoindre la Belgique malgré la crise du coronavirus, conformément aux règles européennes. Selon le Boerenbond, cette autorisation a toutefois fait l'objet de malentendus car la police a renvoyé à la frontière des candidats au travail saisonnier.

Ce problème devrait être désormais résolu, indique la porte-parole du syndicat agricole Vanessa Saenen. Une instruction aurait été donnée aux contrôleurs des frontières et aux ambassades, expliquant clairement que les saisonniers peuvent rejoindre la Belgique pour y travailler.

Leur présence sera nécessaire car les mois de mai et juin sont chargés pour l'agriculture et l'horticulture. Ces dernières semaines, les entreprises ont pu compter sur l'aide de personnes en chômage temporaire, mais nombre d'entre elles peuvent désormais reprendre leur travail, en vertu de la première phase du déconfinement qui débute ce lundi 4 mai.