A Turnhout, la police surprend des fêtards pour la troisième fois dans le même appartement

La police a dû interrompre une fête pour la troisième fois dans le même appartement à Turnhout (Anvers). Les personnes qui avaient déjà été prises sur le fait pour non-respect des règles de confinement ont reçu un nouveau PV et devront sans doute cette fois comparaître au tribunal.

Le 8 avril dernier, des fêtards avaient été pris sur le fait pour la première fois dans un appartement de Turnhout. L’occupant des lieux avait invité des amis pour une petite fête avec de la musique et des boissons. La police avait dressé alors 8 procès-verbaux d’un montant de 250 euros chacun.

Mais cette sanction n’a eu que peu d'effet, car une semaine plus tard, ils récidivaient. Cette fois les invités s’étaient cachés dans un placard lorsque la police est descendue sur place.

Mais décidemment certains ne comprenne nt pas vite, car cette semaine encore, la police a dû se rendre sur les lieux pour mettre fin à une nouvelle fête.

"L’occupant des lieux s'est même mis en colère et cela a dégénéré", a déclaré Rudy Remijsen de la police de Turnhout. "Bien sûr, il est difficile d'expulser l'homme de chez lui et de placer les scellés sur son appartement, mais j'espère que le procureur ne laissera pas passer cette affaire et qu'une lourde amende s'ensuivra".
 

Les plus consultés