Le volume de fret qui est passé par l'aéroport d'Ostende a explosé

L'aéroport d'Ostende (Flandre occidentale) a connu une forte augmentation du volume de fret traité le mois dernier, à la suite de la pandémie de coronavirus. Les vols de passagers sont rares actuellement, mais devraient reprendre dans les prochaines semaines.

Les vols passagers sont quasiment à l'arrêt à l'aéroport côtier. Il n'y en a plus, hormis quelques vols de rapatriement, médicaux ou d'inspection des installations offshore. Les vols de fret ont, par contre, continué et même fortement augmenté.

Le volume échangé est passé de 1.846 tonnes en avril 2019 à 5.284 le mois dernier. Cela représente 186% de volume en plus. Ce chiffre est conforme au reste du premier trimestre 2020.

Au cours des trois premiers mois, l'aéroport a en effet traité près de 10.000 tonnes de cargo, contre 6.500 à la même période l'année dernière, soit une augmentation de plus de 53%. L'augmentation est due à la pandémie actuelle.

"En raison de la disparition des vols intercontinentaux de passagers et de leur capacité de fret, il existe un besoin mondial de capacité de 'full cargo' auquel l'aéroport d'Ostende peut également contribuer en cette période de coronavirus", remarque la direction de l’aéroport régional. Le volume de fret a ainsi augmenté en raison de ces vols charters supplémentaires.

En attendant, l'aéroport se prépare à redémarrer les vols de passagers dans les prochaines semaines, même s'il ignore encore quand ce sera possible.

Les plus consultés